changement de prix ionity

Ionity va faire payer la recharge des voiture électrique aux kWh

La course à l’écologie est aussi un domaine économique intéressant pour de nombreuses sociétés mais avec aussi des réponses aux demandes des utilisateurs. C’est le cas de la part de la société Ionity qui s’occupe de proposer un système de recharge rapide des voitures électrique qui a décidé de revoir le système économique de la facturation lors d’une recharge.

Un choix clairement discutable de la part d’Ionity

En effet, jusqu’à présent les utilisateurs payaient la somme de 8€ par session de recharge, c’était une situation clairement avantageuse pour les utilisateurs puisque la charge complète de la batterie pour une utilisation entière revenait donc à un prix très bas et très compétitif. Mais les choses vont donc changer maintenant.

Ionity va donc passer son forfait d’un paiement forfaitaire 8€ à une facturation de rechargement au kWh, ce qui fait forcément une différence notable et non négligeable au niveau du prix !

L’avantage d’investir dans une voiture électrique pour les usagers perd au niveau économique même s’il ne faut pas oublier que l’on reste gagnant au niveau écologique.

Recharge voiture électrique grâce Ionity

Une particularité pour le droit français

En effet, la vente et la facturation au kWh est pour le moment extrêmement ambigûe en France qui n’a pas légiféré sur ce sujet. C’est un domaine qui n’avait pour l’instant aucun besoin particulier. Contrairement à la Californie par exemple où la facturation à la minute est purement et simplement interdite.

Alors que peut-il se passer en France au sujet d’une facturation au kWh comme souhaite l’appliquée Ionity ?

Il faut attendre une législation en place afin de savoir si l’état français autorise la vente au kWh pour les véhicules électriques. Dans un geste d’écologie, la volonté pourrait être ailleurs en effet.

En tout cas, pour le moment Ionity a donc décidé de passer son forfait de 8€ la session de recharge à 79 centimes d’euros par kWh et cela dès le 31 janvier 2020 amenant à des factures bien plus importantes pour les utilisateurs. L’entreprise vient s’aligner sur le marché avec Tesla dans la proposition mais pas dans le prix puisque la firme américaine d’Elon Musk propose un prix de 24 centimes par kWh pour les clients qui ne profitent pas de l’accès gratuit aux Superchargeurs.

Le calcul est assez simple alors, si on prend pour exemple le Model 3 de Tesla, la recharge entière de la batterie avec l’offre d’Ionity coûterait 40€ tandis qu’elle ne serait que de 12€ sur une borne Superchargeur. La différence est notable pour être remarqué et pour se poser la question, plus de 3 fois le prix quand même.

Selon Ionity ce tarif ne sera appliqué seulement aux personnes qui utilisent rarement l’autoroute et qui auront donc un besoin de recharge exceptionnel.

Les clients qui, par exemple, n’utilisent pas régulièrement l’autoroute et qui n’ont pas de contrat avec un opérateur de mobilité. Nous avons un prix fixe pour les entreprises (B2B). Ensuite, c’est aux opérateurs de décider du prix à appliquer pour les clients (B2C) — nous n’avons aucune influence sur ce choix.”

Paul Entwistle pour Electrive

Le CEO, Michael Hajesch n’hésite pas à déclarer que ce nouveau système est “bon pour le client, puisqu’il paie exactement ce qu’on lui sert”. Personnellement, j’ai extrêmement du mal à y croire puisque cela signifie à mes yeux que le service proposé avant était injuste pour les utilisateurs ou qu’alors le service proposé maintenant est moins juste. Dans tous les cas, ce changement de la part de l’entreprise est imputable aux utilisateurs sur le court et le long terme à mes yeux.

Carte des stations de recharge Ionity

Mais c’est aussi un inconvénient pour la planète puisque cela devient moins intéressant d’utiliser l’électrique sur les hybrides que l’essence. Un beau doigt d’honneur à la planète. Au final, Ionity qui existe depuis 2018 seulement, dispose de 860 bornes sur le sol européen et a réussi une stratégie afin de pigeonner tout simplement les utilisateurs mais comme souvent cela fonctionne.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles
Metal Gear Rising : toute la vérité