Jeu Vidéo : la sécurité des données personnelles en question

La société Kaspersky Lab a étudié l’influence des pirates sur le Jeu Vidéo. Mais attention, on ne parle pas des pirates qui téléchargent illégalement des jeux, mais des pirates dont l’eldorado est la récupération de données personnelles.

Consumer Affairs a obtenu quelques chiffres d’une enquête de Kaspersky Lab sur le piratage dans les jeux vidéo. La société spécialisée dans la sécurité informatique nous apprend ainsi que depuis le début de l’année, elle a enregistré une moyenne de 34.000 attaques pirates par jour sur les systèmes de jeu dans le monde, avec quelques 4,6 millions logiciels malveillants qui visent spécifiquement les jeux vidéo, et plus précisément les identifiants et les mots de passe des utilisateurs. En Europe, les trois pays les plus touchés sont l’Espagne (138.786 attaques depuis le début de l’année), la Pologne (127.509) et l’Italie (75.080).

Kaspersky précise que les attaques ont augmenté depuis la sortie de la PS4 et de la Xbox One, et que leur étude a été effectuée sur ces deux consoles et sur « d’autres plateformes de jeu », sans plus de précision. On sait en tout cas que ça comprend également quelques MMO qui sont espionnés, mais aussi des faux GTA V ou Minecraft qui trainent sur le Net et qui, une fois téléchargé, installe un malware sur votre PC.

Voici ce qu’a déclaré David Emm de Kaspersky Lab à Consumer Affairs :

« Nous venons d’assister à deux des plus gros lancements de console de l’histoire avec la PlayStation 4 et la Xbox One. Ça signifie qu’il y aura plus de joueurs qui seront la cible des criminels, surtout étant donné que les machines de Sony et Microsoft utilisent de plus en plus Internet pour une expérience de jeu complète. Et n’oubliez pas le PC qui est toujours la plateforme de jeu la plus populaire et la cible préféré des cyber-escrocs.

Les jeux vidéo continuent de devenir une part de plus en plus importante de nos vies et de notre culture, attendez-vous donc à ce que les acteurs malveillants améliorent la sophistication et le volume de leurs attaques sur les joueurs. Si les gens veulent profiter de leur nouveau jouet à Noël, ils doivent faire attention étant donné que c’est clair qu’ils font face à une plus grande menace que jamais. »

Bon alors évidemment, le business de Kaspersky est de vendre ses services et c’est donc dans leur intérêt de mettre un coup de pression, David Emm utilisent donc des mots anxiogènes. L’argument sur le nombre de joueurs qui augmentent grâce à la PS4 et la Xbox One est par exemple discutable, étant donné que les acheteurs de ces consoles sont généralement des gens qui étaient déjà des gamers avérés.

Mais ce qui est sûr, c’est que ça ne fait jamais de mal de rappeler quelques règles basiques de sécurité. Méfiez-vous donc toujours des spams et du phishing (des pirates se font passer pour des organismes importants, comme des banques ou des administrations, afin de faire cracher les informations personnelles des utilisateurs), installez un anti-virus sur votre PC, et faites attention aux produits que vous téléchargez sur le Net. Mais le plus important reste peut-être la gestion des mots de passe. Veillez donc à avoir un mot de passe différent pour chaque compte (oui, c’est relou, mais ça reste le meilleur moyen de ne pas se faire pirater tous ses comptes en même temps), et ces mots de passe doivent être relativement élaborés pour encore plus de sécurité (mélanger caractères alphanumériques, majuscules et minuscules).

Le 17/12/2013 à 13:06:38 – Par Jean-Baptiste Pochet @moustachaman