La guerre continue face à Apple : Spotify, Epic Games et Tinder s’unissent

La guerre est déclarée entre Apple et Epic, vous le savez mais d’autres applications ont décidé de prendre le même cap en s’opposant à la marque de téléphone. En effet, Deezer, Spotify et Tinder ont décidé de s’opposer à la politique d’Apple. C’est donc une coalition contre le géant américain de la téléphonie qui a décidé de dénoncer les différentes pratiques. Elles se nomment Coalition for App Fairness soit Coalition pour l’égalité des apps en français déclarant : “Tous les jours, Apple taxe les consommateurs et écrase l’innovation”. Cette formation est constitué d’Epic Games, Deezer, Spotify et Match Group qui détient Tinder.

Coalition for App Fairness

Ce groupe reproche donc “la politique soigneusement anticoncurrentielle” d’Apple, la commission de 30% imposée sur les achats de l’App Store et du Google Play, plus élevée que “dans aucune autre industrie” de paiement, et le monopole de ces boutiques applicatives “qui réduisent la liberté des consommateurs”.

Apple doit répondre de ses décisions

“Une entreprise exerce un contrôle presque total sur l’écosystème mobile et sur les applications auxquelles les consommateurs ont droit. Après près d’une décennie sans surveillance, sans réglementation et sans concurrence, il est temps qu’Apple soit mis face à ses responsabilités”

Site de la Coalition for App Fairness

De plus, elle rappelle qu’Apple gagner chaque année la somme énorme de 15 milliards de dollars grâce à sa commission de 30%, pour ainsi dire sans rien faire. On peut forcément se poser des questions sur cette taxation excessives. Forcément, il est normal que des entreprises s’opposent à ce genre de pratiques comme c’est le cas avec Epic Games qui est clairement parti en guerre avec l’affaire Fortnite mais aussi Spotify qui avait dénoncé ces pratiques il y a un déjà.

La société Tile qui est présente dans la Coalition avait même expliqué au Congrés des Etats-Unis la manière dont Apple agissait en tant que protecteur des technologies et que cela pouvait désavantager la concurrence suite à des blocus qu’elle seule pouvait mettre en place.

Le groupe Coalition for App Fairness vise donc concrètement Apple mais aussi Google qui pratique aussi des commissions sur Android mais à la différence que Google autorise d’autres magasins applicatifs sur Android même si le Play Store est clairement en position majoritaire, on peut trouver d’autres magasins applicatifs sur son système.

Que peut-on en penser en tant que consommateurs ? Personnellement, je comprends l’affaire d’Epic Games & Co face à Apple qui vise à faire des économies mais qui souhaitent aussi une liberté de gestion et d’utilisation de leur application. On peut voir que ce n’est pas le cas actuellement avec l’affaire Fortnite qui n’existe plus sur les iPhone.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *