La toxicité sur Call of Duty : Activision fait le point

Activision continue de travailler sur la lutte contre la triche dans les jeux de la licence Call of Duty. Mais on ne peut le nier, on est encore loin d’un jeu propre et ce n’est d’ailleurs pas le seul élément pouvant aboutir à un bannissement d’un compte.

insultes dans warzone

Triche, insultes : les problèmes de Call of Duty

En effet, la triche n’est qu’une partie du travail des développeurs sur les jeux Call of Duty et qui a amené à exclure plus de 500 000 comptes des différents jeux Call of Duty que ce soit Black Ops Cold War, Warzone et Modern Warfare.

Activision compte maintenant travailler à lutter contre les comportements toxiques. Ces comportements comprennent les discours racistes, sexistes, haineux et le harcèlement. Activision nous informe que 350 000 joueurs ont vu leurs compte bannis grâce aux rapports de signalement effectués par les joueurs eux-même mais aussi grâce aux outils de détection.

Nous savons que lutter contre la toxicité n’est pas simple et nécessite des efforts soutenus. Au cours des 12 derniers mois, dans Call of Duty : Warzone, Black Ops Cold War, Modern Warfare et Call of Duty : Mobile, nos équipes de lutte contre la toxicité, de sécurité et de technologie ont :

– Banni plus de 350 000 comptes pour pseudos racistes ou comportements toxiques sur la base de rapports soumis par les joueurs et d’un examen approfondi de notre base de données des noms de joueurs.

– Déployé de nouveaux filtres en jeu pour détecter les noms d’utilisateurs, les tags de clan ou les profils potentiellement offensants.

– Mise en œuvre une nouvelle technologie pour filtrer le chat textuel potentiellement offensant ;

– Mise en œuvre des filtres pour 11 langues différentes.

D’ailleurs Activions souhaite donner des moyens supplémentaires pour que les équipes de modérations puissent agir plus rapidement et gérer plus de signalements. Il semblerait qu’ils développent d’ailleurs d’autres outils d’analyse des propos tenus dans le tchat vocal.

Nous continuerons d’intensifier nos efforts dans les domaines suivants :

– Donner davantage de ressources pour prendre en charge la détection et l’application des mesures.

– Surveillance supplémentaire et technologie backend.

– Nettoyage des bases de données pour mettre les systèmes aux normes actuelles.

– Examen cohérent et équitable des politiques d’application.

– Communication accrue avec la communauté.

Nous savons que nous avons un long chemin à parcourir pour atteindre nos objectifs. Ce n’est que le début. Répondre à ce problème est un engagement continu auquel nous ne renoncerons pas. Nous sommes impatients de progresser sur ce front et de nous réunir avec vous pour partager le plaisir et la joie de jouer ensemble.

Il est clair que le jeu d’Activision a une communauté toxique et que c’est aussi aux développeurs d’agir et de punir afin de rendre la communauté plus saine.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *