La Wii U toujours vendue à perte

Depuis quelques temps, Nintendo avait pris l’habitude de générer du profit dès la première console vendue, mais ça appartient décidément au passé.

A la sortie de la Wii U, Nintendo avait concédé vendre la machine à perte, ce qui n’est pas dans les habitudes du constructeur.

Pour rassurer les investisseurs, Reggie Fils-Aime avait alors affirmé que si le consommateur achète en plus un jeu, alors la transaction totale devenait profitable pour Nintendo.

Ça fait maintenant une petite dizaine de mois que la Wii U est sorti, et la situation est toujours la même.

Games Industry s’est vu confirmer par un porte-parole de Nintendo que la Wii U est toujours vendue à perte, et donc que le prix de vente de la console est inférieur aux frais de fabrication, de transport…

Le représentant de Big N ne donne pas de raison à cette perte, mais on imagine sans mal que le GamePad ne doit pas y être pour rien…