La Xbox One afailli ne pas avoir de lecteur de disques

L’idée de départ pour la Xbox One était encore plus extrême que ce que Microsoft avait essayé de nous vendre lors de l’annonce de la console.

Lors de l’annonce de la Xbox One, Microsoft avait commis sa plus grosse erreur de ces dernières années : annoncer une console qui nécessitait obligatoirement une connexion en ligne.

Depuis, comme on le sait, le constructeur a effectué l’un des plus gros rétropédalages de l’histoire de l’industrie en annulant cette contrainte, mais on apprend aujourd’hui que l’idée d’origine de Microsoft était encore plus contraignante.

Comme l’a dévoilé Phil Spencer au magazine Xbox britannique, la firme voulait tout simplement se passer de lecteur de disques, comme une rumeur l’avait colporté en mars 2012.

Mais finalement, pour des raisons de bande-passante trop limitée dans certaines régions et de jeux trop volumineux, la boîte à Bill a finalement décidé d’intégrer un lecteur Blu-Ray. Bien leur en a pris. La décision finale a été prise à la mi-2013, c’est dire si Microsoft y a fortement pensé.

En tout cas, ça laisse penser que le constructeur envisage de sortir une version de la Xbox One sans lecteur de disques dans le futur.