Le premier tweet de l’histoire s’est vendu à 2.9 millions de dollars.

Après deux semaines d’enchères, le premier tweet de l’histoire n’appartient plus à Jack Dorsey, il a finalement été vendu en NFT pour la somme de 2.9 millions de dollars. C’est donc maintenant Sina Estasvi qui en est devenu le nouveau et heureux propriétaire.

C’est donc une information surprenante que l’on apprend aujourd’hui puisque Jack Dorsey n’est plus le détenteur de son premier tweet. Le créateur de Twitter a tout simplement vendu sa première publication aux enchères. Après 2 semaines d’enchères entre les différents potentiels acquéreurs, elle s’est finalement vendue pour la somme folle de 2.915.835.47 dollars.

En effet, les enchères ont débuté le 6 mars dernier qui a été dominé très rapidement par l’actuel possesseur du tweet Sina Estavi. Il avait proposé 2.5 millions de dollars le 6 mars dernier mais juste avant la fin, il a décidé d’augmenter pour une raison inconnue. Il a ainsi déboursé pas moins de 1630.5825601 Etherum pour mettre la main sur cette partie historique du web. Le PDG de Bridge Oracle a tenu à adressé un message à tous ceux qui ne comprendraient pas son acte, sa démarche.

Ce n’est pas un simple tweet. Je pense que dans plusieurs années, les gens réaliseront la vraie valeur de cette publication, comme la peinture de Mona Lisa

Sina Estavi

Une donation plus que généreuse pour une ONG

Bien évidemment, on peut clairement dire que le créateur et actuel PDG de Twitter a touché encore un beau pactole mais il a décidé de redistribuer aussi cette somme. Il a ainsi annoncé vouloir donner l’intégralité de la somme à l’organisation à but non-lucratif : GiveDirectly. Cette association donne de l’argent aux personnes en situation de pauvreté en Afrique par exemple. Jack Dorsey recevra 95% du prix de vente et 5% iront à la plateforme Cent où s’est vendue le tweet.

Pour Sina Estavi, celui-ci recevra prochainement un certificat d’authenticité « signé et vérifié par le créateur » pour lui assurer qu’il est l’unique possesseur et propriétaire du premier Tweet de l’histoire.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *