Max Payne 3 : la piscine des tricheurs

Les tricheurs avec les tricheurs, et les joueurs honnêtes avec les joueurs honnêtes.

Max Payne 3 et Diablo III sont les deux blockbusters de la mi-mai (début juin pour Maxou sur PC), et pour pousser le mimétisme un peu plus loin, les développeurs de ces deux jeux lancent la première vague de bannissements à  peu près en même temps. Blizzard a ainsi évincé temporairement ou définitivement plusieurs milliers de contrevenants, et c’est au tour de Rockstar de communiquer à  ce sujet. La société signale qu’une petite minorité de malandrins pourrissent l’expérience de jeu des autres en multi, et elle compte bien les mettre à  l’amende. Des mises à  jour arriveront prochainement pour essayer d’empêcher les tricheurs d’utiliser leurs différents outils mais d’ici là , Rockstar tient à  les prévenir des conséquences auxquelles ils s’exposent. Bienvenue dans la Cheaters Pool (piscine des tricheurs).

La Cheaters Pool est le terme employé par Rockstar pour désigner les serveurs qui seront réservés aux tricheurs. En effet, si un joueur se fait prendre la main dans le sac, il sera alors contraint de jouer avec ses pairs et de supporter la crème des hackers. On verra s’ils supportent ce qu’ils imposent aux autres… Les contrevenants auront tout de même l’opportunité de revenir sur les serveurs normaux s’ils se comportent bien, mais s’ils se font pincer une seconde fois, ce sera alors le bannissement définitif. A signaler que Rockstar effacera également les classements invalides pour assainir l’ensemble.

Pour finir, Rockstar tient à  rappeler qu’aussi irritant que cela puisse être pour certains joueurs, camper n’est pas tricher. Il faudra déloger ce sniper par vos propres moyens…

Le 13/06/2012 à 13:20:02 – Par Jean-Baptiste Pochet @moustachaman

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *