Medal of Honor : l'armée américaine sanctionne les consultants

Electronic Arts va peut-être devoir se passer de consultants pour son prochain jeu de guerre authentique.

Décevant ludiquement, décevant commercialement, critiqué idéologiquement : Medal of Honor Warfighter poursuit son Grand Chelem avec une nouvelle tragi-comique en provenance du Progrès.fr qui tient son information de CBS.

Le site rapporte que l’US Navy a sanctionné les sept militaires qui se sont prêtés (anonymement) au jeu des consultants pour accompagner la promotion du soft de Danger Close dans le cadre de nombreuses vidéos. On rappelle en effet que MoH Warfighter a été vendu par EA en mettant en avant son désir d’authenticité, d’où une présence importante de l’expertise militaire.

Malheureusement pour eux, les sept opérateurs concernés, et qui appartiennent à la Seal Team 6 (celle qui a tué Ben Laden) sont accusés de « manquement au devoir » et de « divulgation d’informations classifiées ».

Pas de cour martiale en vue pour autant, la sanction consistant à retenir la moitié de leur solde pendant deux mois. Sad face quand même.

Le 09/11/2012 à 07:21:14 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN