Mew-Genics, le simulateur de dame à chats

Après plusieurs mois de teasing, la Team Meat a enfin dévoilé pleinement son nouveau projet. Enfin, ils essayent en tout cas…

Après 17 semaines de teasing, on en sait enfin un peu plus sur Mew-Genics : ce sera… un simulateur de dame à chats. Edmund McMillen et Tommy Refenes le décrivent comme un mélange des Sims, de Pokémon, d’Animal Crossing et de Tamagotchi avec des chats, sans oublier les idées barges des deux créateurs. Difficile de véritablement donner une description du soft (les deux acolytes n’y arrivent pas eux-mêmes, c’est dire), mais sachez en tout cas qu’il y sera question d’élevage de chats pour les faire participer à divers compétitions (concours, course, bagarre…). La génétique sera la base comme le nom du jeu le laisser penser, avec un système de reproduction poussé (un chat narcoleptique qui s’accouple avec une grosse minette, ça pourra donner un gros chat narcoleptique) qui pourra générer quelques 25.418.658.283.290.000.000.000.000 chats (le nombre a gonflé depuis la dernière fois, et il continue de grandir…). La Team Meat insiste aussi sur les répercussions de ses décisions : on peut être emprisonné pour avoir laisser fuir un chat, ou parce qu’on a un chat qui s’est laissé mourir de faim dans son grenier parce qu’il avait peur de la nourriture suite à un malheureux incident (un autre chat qui l’a fracassé en présence de bouffe). Et on ne vous parle pas du chat atteint du sida des chats qui a été cryogénisé dans l’espoir de trouver un remède plus tard. La touche de finesse Team Meat.

Mew-Genics est prévu pour cette année sur PC, iOS et Android, et potentiellement sur d’autres plateformes par la suite. Vivement.

Le 25/02/2013 à 17:31:52 – Par Jean-Baptiste Pochet @moustachaman