Microsoft a refusé Heavy Rain

Il y a quelques années, Microsoft a repoussé les avances de Quantic Dream pour un désaccord éditorial.

David Cage a dévoilé un petit secret durant sa dernière allocution aux BAFTA : Microsoft aurait pu être l’éditeur de Heavy Rain. Avant de s’allier avec Sony, Quantic Dream avait proposé son projet à plusieurs sociétés, dont celle de Redmond. David Cage explique que Microsoft a été refroidi par la thématique proposée par le studio français. Digital Spy rapporte ses propos.

« Nous avons longuement discuté, ils avaient aimé Fahrenheit et voulaient vraiment faire quelque chose avec nous. Ils ont été effrayé par le fait que Heavy Rain parlait d’enfants kidnappés. Pour eux, c’était un problème et il fallait changer. Pour moi, ce fut un signal très intéressant. Je me suis dit, vous savez quoi, je ne pense pas que nous puissions travailler ensemble parce que vous ne comprenez pas ce que je cherche à faire. Ils ont eu peur du scandale, peur de ce que les gens allaient penser et écrire. »

Heavy Rain s’est écoulé à plus de 3 millions d’exemplaires dans le monde sur PlayStation 3. Outre Beyond qui sera disponible le 9 octobre, Quantic Dream est déjà au travail sur un premier jeu PlayStation 4.

BONUS TRACK
Une information peu connue : Quantic Dream est en fait le propriétaire des licences Heavy Rain et Beyond. Sur le plan purement théorique, un Heavy Rain 2 ou un Beyond 2 sur une console autre que PlayStation serait donc une chose réalisable.