Microsoft et Activision se disputaient Rare

Activision n’était pas insensible au savoir-faire de Rare et voulait également racheter le studio.

rare 480x360

Vous vous rappelez d’Ed Fries, cet ancien de Microsoft qui a avoué qu’Apple en voulait à  Microsoft après le rachat de Bungie ? Et bien il a de nouveau frappé sur le site Develop. Toujours dans sa folie des potins sur Microsoft, il a avoué cette fois que quand Microsoft a racheté Rare, Activision était également dans les rangs pour se payer le studio :

« Il y avait une guerre des enchères entre nous et Activision, une guerre qu’ils avaient gagnée au premier abord. Ils ont fait la meilleure offre initiale, et Rare a regardé les deux sociétés et, de ce que j’ai vu, était plus intéressé par le partenariat avec Activision. Je pense que c’est parce qu’ils voulaient être un studio tiers, indépendant de toutes plateformes. »

Mais comme on le sait, le deal a finalement tourné à  l’avantage de Microsoft, sans que Fries ne sache réellement pourquoi :

« Quelque chose s’est passé entre Rare et Activision. Je ne sais pas quoi, mais assez loin dans les négociations, l’ambiance s’est rafraîchie entre eux, et nous avons fait une contre-offre. Notre prix était plus élevé que celui d’Activision, mais Activision avait toujours le contrôle de la situation à  ce moment-là . Les prix allaient tellement haut à  cette époque que Nintendo n’avait pas l’air de vouloir participer [ndlr : Nintendo possédait la moitié de Rare et avait une option pour le rachat complet du studio]. Et près de la fin, Activision a fait machine arrière pour des raisons que je ne connais toujours pas, et Rare est venu nous voir. »

Au final, Microsoft n’a déboursé que 375 millions de dollars (une broutille), avec le résultat que l’on connait…

Le 28/10/2010 à 16:30:02 – Par La Rédaction