Microsoft rachète Nokia

Le géant de Redmont acquiert une grosse partie de Nokia, comprenant entre autres la division terminaux et services.

Si Microsoft peine encore à installer le Windows Phone, Nokia reste son plus fort allié sur ce terrain, comprenant à lui seul 80% du marché de ces téléphones. Il y a donc une certaine logique à voir Microsoft racheter aujourd’hui une grosse partie de Nokia pour pas moins de 5,4 milliard d’euros. Une somme qui comprend la division terminaux et services de Nokia, un accord de licence sur ses brevets et services de cartographie, ainsi que 32 000 employés.

L’actuel PDG de Nokia, Stephen Elop, et accessoirement ancien de Microsoft, rentre donc au bercail et se retrouve mis à la tête de la section terminaux élargie. On ignore cependant à quel niveau celui-ci se situe par rapport à Julie Larson-Green, dirigeante de la section Xbox et remplaçante de notre Don Mattrick préféré, mais on espère pour eux qu’ils ne se marcheront pas sur les pieds. Ce rachat devrait permettre à Microsoft de progresser sur le marché hautement concurrentiel des smartphones, mais aussi d’approfondir les liens qui unissent les Windows Phone et la Xbox.

Le 03/09/2013 à 10:14:39 – Par Antoine Trempé