Nihilistic parle de Resistance : Burning Skies

Avec sa puissance et ses deux sticks, la PlayStation Vita est attendue au tournant au sujet des FPS. En attendant Killzone ou encore Call of Duty, c’est un spin off de Resistance qui s’est dévoilé le mois dernier.

Robert Huebner, président de Nihilistic Software, s’est entretenu avec IGN au sujet de Resistance : Burning Skies, un jeu qui ne dispose pas encore de bande-annonce, mais dont vous pouvez revivre ci-dessus la présentation gamescom 2011 par Bertrand. Huebner révèle que son équipe avait commencé à  plancher sur ce Resistance avant même de posséder le hardware de la PlayStation Vita. Pour simuler une interface portable avec deux sticks, un ingénieur du studio avait trafiqué un Dual Shock de façon à  installer un écran de PSP dessus ! Outre cette curiosité, on apprend que la relation entre Nihilistic et Insomniac, garant de la série (mais qui ne souhaite pas forcément continuer après Resistance 3), est très étroite puisque le studio de Ted Price a partagé des secrets à  propos de la série actuellement inconnus du public.

Tom Riley, pompier new-yorkais de son état, est le nouveau héros de ce spin off qui se déroule pendant l’attaque des Chimères entre Resistance : Fall of Man et Resistance 2. Ce choix se situe dans la continuité de Resistance 3, dans lequel on incarnera certes un militaire de carrière, mais déchu de ses fonctions et qui se caractérise avant tout comme étant un père cherchant à  protéger sa famille. à‡a sera la même chose pour Riley, dont le but ne sera pas de devenir le sauveur de l’humanité, mais simplement de sauver sa peau.

On évoque ensuite le choix des icônes situées sur l’écran tactile pour faire office de touche. Comme on a pu le voir à  la gamescom, le joueur à  un raccourci « hache » à  portée de pouce en permanence pour utiliser son arme de mêlée. Il faut dire que la PS Vita, malgré ses deux sticks analogiques, n’a pas autant de touches qu’une console de salon puisqu’il manque toujours les boutons L2/R2 mais aussi L3/R3 car les sticks ne sont pas cliquables. Mais avec l’écran et le pavé tactile arrière, les développeurs ont de quoi compenser. « En gros, au lieu de penser que nous avons moins de boutons, nous nous sommes dit que nous avons une infinité de boutons, juste là  », déclare Huebner, qui ne peut en revanche encore rien dire sur le probable mode multijoueur.

Le 01/09/2011 à 00:35:01 – Par La Rédaction