Nintendo : -20% à -50% de salaire pour les dirigeants

Tous les dirigeants de Nintendo assument les mauvais résultats de la société en acceptant une baisse de salaire.

Les derniers résultats de Nintendo sont tombés, et bien qu’ils ne soient pas négatifs, ils sont loin d’être mirobolants et ne permettront pas d’équilibrer le bilan de l’année fiscale (avril 2013/mars 2014). Afin de démontrer leur volonté de redresser la barre, les dirigeants de Nintendo ont concédé une baisse de salaire, comme on s’y attendait. Le PDG Satoru Iwata voit ainsi son salaire être diminué de 50%, tandis que les autres gros bonnets subissent une baisse de -20% ou -30%. Shigeru Miyamoto fait partie de ceux qui doivent faire une croix sur 30% de leur salaire. Mais attention car il y a tout de même un astérisque : cette baisse ne sera effective que de février à juin dans un premier temps. Nintendo évaluera alors à nouveau la situation et prendra des décisions en conséquence.

Ceux qui ont un disque dur à la place du cerveau se rappelleront que Satoru Iwata avait déjà divisé son salaire par deux en 2011 à cause de mauvais résultats. A l’époque, Nintendo luttait à cause de la 3DS, et la tendance s’est depuis bien inversé pour la portable. Nintendo parviendra-t-il à faire de même avec la Wii U ? Une bonne réduction du tarif de la console serait un bon début, mais Satoru Iwata a affirmé (via Gamekult) que la console de salon ne subira pas de baisse de prix conséquente dans l’immédiat. Vraiment ?

Le 29/01/2014 à 16:12:32 – Par Jean-Baptiste Pochet @moustachaman

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *