Nintendo 3DS : on connaît sa puce graphique

Adieu le Tegra de Nvidia, bonjour le Pica200.

infos-3ds-83496

Jusqu’à  la semaine dernière, tout le monde pensait que le Tegra de Nvidia équiperait la future Nintendo 3DS. Et en plein E3, coup de théâtre, une annonce tombe disant que le géant américain n’est finalement pas de la fête. L’honneur en revient au japonais DMP, un constructeur de chips graphiques assez peu connu du grand public. La bestiole qui fera tourner le prochain Mario s’appelle donc le Pica200, une puce 2D/3D qui date de… 2006 ! Un choix qui pourrait paraître étonnant sauf qu’avec un affichage max 15 millions de polygones par seconde et une gestion de l’anti-aliasing, le Pica n’aura aucun mal à  afficher une 3D superbe et léchée. Mieux, le processeur serait économe en énergie et ne coûterait pas grand chose à  produire, contrairement à  la solution mobile de Nvidia. De bon augure à  l’heure où on attend toujours le prix de la console. On vous laisse avec une -impressionnante- vieille démo technique du Pica200 et sa fiche technique. Enjoy.

Le 21/06/2010 à 11:45:01 – Par La Rédaction