Nintendo abaisse toutes ses prévisions

Nintendo revoit tous ses plans et s’attend désormais à une perte annuelle, la seconde de son histoire.

Nintendo 16/9

En préparation de son prochain bilan trimestriel, qui se déroulera le 29 janvier, Nintendo a diffusé une note afin de revoir officiellement à la baisse ses prévisions de ventes et de bénéfices pour l’année fiscale qui s’arrêtera le 31 mars. Et il ne s’agit pas d’une révision mineure.

Nintendo table en effet sur un chiffre d’affaires annuel de 590 milliards de yen au lieu des 920 milliards de yen escomptés. Résultat : le constructeur craint une perte nette annuelle de 25 milliards de yen au lieu d’un bénéfice de 55 milliards de yen. Si elle se confirme, il s’agirait de la seconde perte annuelle de l’histoire de Nintendo, après celle de l’exercice 2011-2012. Outre les ventes moins bonnes que prévu (consoles et jeux) Nintendo reste (comme Sony) toujours pénalisé par les histoires de taux de change et de yen trop fort par rapport au dollar.

Si Nintendo reviendra plus en détails sur ses performances de fin d’année, Satoru Iwata confirme d’ores et déjà que même la Nintendo 3DS n’a pas atteint ses objectifs dès lors que l’on sort du Japon, et ce malgré des sorties majeures comme Animal Crossing, Pokémon, Zelda ou encore le modèle Nintendo 2DS. Etre la console la plus vendue en 2013, notamment aux USA, n’y change rien, la 3DS n’avance pas à la vitesse voulue par l’exigeant Nintendo. Concernant l’Europe, Satoru Iwata a un mot particulier pour la France, seul pays (avec le Japon bien sûr) dans lequel la Nintendo 3DS a vraiment frappé fort en 2013. Le bilan annuel local montre d’ailleurs la grosse présence des jeux Nintendo 3DS dans l’hexagone.

Au total, Nintendo s’attend à vendre 13.5 millions de Nintendo 3DS sur l’année fiscale au lieu de 18 millions initialement. Si cet objectif ferait toujours défaillir une PS Vita, son problème est qu’il ne représente pas une hausse mais une stagnation par rapport à la précédente année fiscale. La Nintendo 3DS aurait-elle déjà terminé sa croissance ? C’est bien là ce qui tourmente Nintendo aujourd’hui.

Du côté de la Wii U, inutile de préciser que les objectifs démesurés de Nintendo n’ont même pas été effleurés. Nintendo tablait sur la vente de 9 millions de consoles entre avril 2013 et mars 2014. Son nouvel objectif est tout autre : 2.8 millions.

Les ventes de jeux doivent aussi être révisées, bien entendu. Nintendo table désormais sur 66 millions de jeux Nintendo 3DS au lieu de 80 millions et sur 19 millions de jeux Wii U au lieu de 38 millions. Satoru Iwata a déclaré assumer la responsabilité de ces mauvais résultats mais n’a aucunement l’intention de démissionner.

Le 17/01/2014 à 10:56:31 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN