Nintendo défie de pirater la Switch contre 20 000€ !

Salut les potos,

On a l’habitude de voir les consoles de Nintendo être rapidement « cracker » lors de leur sortie. La Wii, puis la Wii U en ont fait l’expérience. C’est d’ailleurs facile de s’en apercevoir lorsque vous taper le mot cracker dans Google, il y aura automatiquement les consoles de la firme. On peut aussi parler des consoles de salon avec la DS et la 3DS.

Les failles sont facilement trouvables pour les pirates qui ensuite n’hésite pas à apprendre aux jeunes et moins jeunes comment bénéficier de jeux piratés pour leur console.

Et l’entreprise Japonaise en a tout simplement marre !

Nintendo se bat contre le piratage de ces consoles de jeux

Oui, je parle bien de consoles de jeux car cela concerne la Switch qui est sorti le 3 mars mais aussi la 3DS. Il souhaite minimiser l’arrivé de failles pouvant entraîner l’installation de jeux piratés ou d’utilisation du contrôle système. Bref en gros, on ne touche pas à sa console sans les jeux ou les thèmes officiels.

La dangerosité des failles pour l’utilisateur comme pour l’entreprise

Les failles qui sont trouvés pour l’installation de jeux piratés sont un risque pour l’utilisateur. En effet, l’installation de ces failles font perdre la garantie à leur chère console mais peut aussi très bien les endommager. Malgré un très bon tuto, l’erreur est humaine et hack sa switch est risqué pour les néofites.

Pour l’entreprise, l’installation de jeux piratés, c’est tout simplement une perte de plusieurs milliers ou millions d’euros de vente de jeux. Mais aussi une perte d’information sur le comportement des joueurs sur leur console ne permettant pas l’amélioration de l’interface ou de la jouabilité. Il est donc évident que Nintendo souhaite lutter contre ces failles en demandant aux programmeurs et passionnés de les aider à lutter contre ces failles et à améliorer ainsi le comportement des consoles.

Une erreur de codage peut, en effet, ralentir une console ou même empêcher l’accès à certaines fonctionnalité. Un code avec une erreur ou une faille est toujours néfaste.

Je ne pense donc pas qu’il s’agisse seulement d’empêcher l’installation de jeux ou de sauvegarde non officiel.

Les récompenses que proposent Nintendo

Les personnes aidant Nintendo à lutter contre ces failles pourront bénéficier d’une rémunération de la part de la société.

Cela allant de quelques centaines d’euros à 20 000€ en fonction de la dangerosité et de l’erreur découverte. De quoi se faire un peu d’argent de poche pour tout les passionnés de codage !

Il ne faut pas oublier que ce n’est pas la première fois que ce genre de demande est faite. On pourrait rappeler Blizzard qui cartonne depuis quelques mois avec le jeu Overwatch et une éternité avec Warcraft.

Le monde du jeux vidéo a besoin de se renouveller et je ne pense pas qu’empêcher le piratage soit la meilleure solution. Mais en tout cas, c’est un travail commun entre les entreprises et les passionnés et cela, j’apprécie !

Alors partant pour partir à la recherche de failles sur votre Nintendo Switch ?

A propos de Mister Bazar
Mister Bazar

Passionné par les jeux vidéo, l'high-tech et le cinéma, je te donne au quotidien mon avis sur l'actualité, mes tests et mes bons plans. Le but étant d'être au top de la geek'attitude !