Nintendo : le franc-parler d’Aonuma

Eiji Aonuma, le grand responsable de la franchise The Legend of Zelda, jette un pavé dans la mare trop tranquille du cas Nintendo.

Faisant office de conférence E3, autrement dit d’événement destiné à prendre la température, le Nintendo Direct du 11 juin a délivré les jeux Wii U que Nintendo avait promis avec également une petite surprise, l’annonce de Donkey Kong Country : Tropical Freeze. Celui-ci sortira en novembre, intercalé entre The Wind Waker HD (octobre) et Super Mario 3D World (décembre) si bien que la Wii U dispose désormais d’un calendrier clair pour l’important dernier trimestre de l’année.

Mais un calendrier qui, une fois encore, reflète un Nintendo en perpétuel recyclage de licences. A ce titre, la déclaration de Eiji Aonuma rapportée par Engadget est assez stupéfiante de la part d’un cadre si important de la compagnie.

« Si nous ne changeons pas, nous pourrions mourir. Nous devons évoluer. Les choses doivent changer et évoluer. »

C’est sec. Il faut dire que Aonuma n’est pas au travail sur des produits particulièrement inédits, avec d’un côté la refonte HD de The Wind Waker sur Wii U et de l’autre A Link Between Worlds qui revisite le célèbre A Link to the Past. Aonuma lui-même semble envoyer un message à sa direction : travailler sur des remakes, y en a un peu marre. « Si je continue de faire des remakes, je sens que je ne gandirais pas. » Tout en reconnaissant que le développement de The Wind Waker HD a aussi permis à son équipe de « comprendre de quoi la Wii U était capable. »

Car plus marginal que jamais, Nintendo en est encore au point de mal calculer les besoins et les conséquences du développement HD à l’heure où la seconde génération HD de Sony et Microsoft sera une réalité d’ici 6 mois. « La HD demande des ressources, des ressources sous forme d’argent, sous forme de personnes, sous forme de temps », fait ainsi remarquer Aonuma, en ce beau mois de juin 2013.

Le 15/06/2013 à 12:54:59 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *