L'obsolescence programmé, on est où ?

« Word Tour Hellocoton est une chaîne de partage afin de faire découvrir de jeunes comme de moins jeunes blogueurs. En cela, le blogueur est invité à écrire un article par rapport à un mot qu’on lui a donné. Le passage se fait de blogueur à blogueur. En effet, cette chaîne doit être distribuée à 2 blogueurs à chaque fois. Un peu de la même manière que les Liebster Awards. Pour ce qui est du temps, les blogueurs ont une semaine pour rédiger l’article ».

Et l’on m’a désigné sur cet article avec pour mot : Vitalité.

Et, je vous avoue, je me suis dit, mais quel mot complexe à employer pour un article et pour l’employer dans mon blog. Puis j’ai eu cette petite idée, la vitalité c’est le fait que quelque chose soit en vie, non ? Alors, je vais vous parler de mon domaine d’expertise, l’informatique et de l’obsolescence programmée. N’avez-vous jamais remarqué que nos produits électroniques ont une durée de vie très faible comparée aux mêmes types de produits d’il y a 20 ans en arrière ? La cause se résume en deux mots : Obsolescence programmée.

Pour m’expliquer autant que je vous donne deux exemples flagrants selon moi : les imprimantes et les téléphones.

Les imprimantes et l’obsolescence programmée

Dans ce domaine, la durée de vie de ses appareils est limitée grâce à une puce intégrée dans les imprimantes qui permet de compter le nombre d’impressions. Arrivée à un certain nombre de pages, les imprimantes vous signalent que l’objet est arrivé à la fin de sa vie par des textes comme « Des éléments sont arrivés en fin de vie » ou bien même « Des parties de votre imprimante nécessitent un remplacement ».

Ces messages ne donnant aucune réelle explication sont de l’obsolescence programmée. La vie des imprimantes est donc limitée et restreinte par les entreprises telles que HP, Canon, Lexmark… Tout cela pourquoi ?

L’imprimante éternelle serait pour eux, la fin du marché de l’impression, ils préfèrent tuer artificiellement ces appareils afin d’en vendre toujours plus.

La vie de ces objets est donc dérisoire et de plus, les marques vous font gâcher consciemment pas mal d’encre et cela à votre insu. Comment ? Lorsque vous achetez une cartouche d’encre après plusieurs utilisations, on vous annonce que la cartouche est vide, sachez qu’en réalité la cartouche n’est pas à la fin de sa vie non plus. En effet, il reste entre 3 et 5 ml soit un quart de la cartouche environ. Les pertes sont donc énormes, mais là encore c’est afin de permettre à ces multinationales de vivre.

Les téléphones et leur durée de vie

Je ne peux que parler du leader de l’obsolescence programmé qui se nomme Apple, je vous en ai déjà parlé pour les voitures et pour les montres, voici les téléphones. Ils sont bien connus, ces petits bijoux de technologies que l’on voit sortir tous les ans avec plein de fonctionnalité et un design quasi identique à chaque sortie. Tout est voulu, non je ne plaisante pas. Lorsque vous achetez un téléphone, celui-ci est condamné à mourir et ceux pour plusieurs raisons :

La mort de l’écran

Les écrans des téléphones de nos jours sont conçus de telle façon qu’ils ne sont pas du tout résistants et cela est voulu par les sociétés telles que Apple, Samsung et NokiaL’écran super résistant existe, mais le commercialiser serait annoncer une forte diminution des achats, des changements de téléphones.

Mais ce n’est pas tout, pour les personnes qui ont par exemple gardé un Iphone plus de 2 ans, vous aurez pu constater une baisse progressive de la luminosité de l’écran, l’écran n’est pas mort, pas encore, mais cela ne saurait tarder. Ah et bizarrement l’écran a à peine deux ans. La fin d’une garantie de vie de votre produit électronique.

Les batteries ont une faible durée de vie

Là aussi, on est dans l’obsolescence programmé. Les batteries de nos jours tiennent à peine une journée alors qu’il y a encore 10 ans en arrière, les batteries de téléphones tenaient plusieurs jours voire quelques semaines pour les plus anciens : Rip Nokia 3310 pour les connaisseurs.

La batterie a pourtant évolué avec des batteries au lithium, mais pour autant les performances sont en chute libre, j’ai déjà du réparer des Iphone qui avaient la batterie HS avec une durée de vie de quelques minutes pour certains modèles. L’obsolescence programmée des batteries n’est pas le cas des plus flagrants, mais on peut vite y être confronté avec des modèles comme l’iPhone ou le Samsung galaxy…

Les produits électroniques de nos jours ne sont plus ceux de nos grands-parents et leur durée de vie est à remettre en question. Heureusement, j’ai lu qu’une loi européenne avait été votée pour lutter contre cette mort prématurée des produits qui pourraient pourtant encore fonctionner correctement. La vie d’un produit ne se résume pas au prix que l’on peut mettre dedans, payer un Apple ou Samsung 600€ n’est plus un investissement à long terme, mais bien souvent un effet de mode. La vie technologique n’est donc pas toute rose selon moi.

Je remercie encore une fois What’s up in my Happy Day pour ce mot qui au final, m’a permis de parler d’un sujet important. Et je me dois maintenant de voter pour deux camarades blogueurs et je désigne Fashion-Cocotte et Opheduquotidien. Votre mot est « Printemps » et je pense déjà à pas mal de jeu de mots sur ce terme, je ne vous en dis pas plus, mais il me tarde de vous lire et voir comment vous relever ce challenge

 





A propos de Mister Bazar
Mister Bazar

Passionné par les jeux vidéo, l'high-tech et le cinéma, je te donne au quotidien mon avis sur l'actualité, mes tests et mes bons plans. Le but étant d'être au top de la geek'attitude !

Laisse un commentaire