Plus de 700 cinémas referment leurs portes en Amérique du Nord pour le week-end de Thanksgiving

Le week-end de Thanksgiving est synonyme de films au cinéma qui cartonnent avec des records au box-office, mais sans aucune surprise, ce ne sera pas le cas cette année. L’épidémie de Covid-19 continue de se répandre en Amérique du Nord et cela oblige plusieurs salles à tout simplement fermer. Selon ComScore et relayé par The Hollywood Reporter, il semble que 51% des salles obscures aient été ouvertes ces derniers jours. C’est donc 2800 cinémas qui étaient ouverts la semaine dernière sur les 5449 salles que comptent les Etats-Unis et de plus ce nombre vient de tomber à 2154. Ce sont donc 646 multiplexes qui ont décidé de fermer leurs portes pour ne pas prendre de risque pour ce week-end de fêtes.

C’est forcément un nouveau coup dur pour l’industrie du cinéma mais je ne cesserai de le dire que des vies sauvés sont plus importants que quelques billets. C’est malgré tout une déception aussi pour les spectateurs qui profitent d’habitude de ce week-end de Thanksgiving qui est férié pour se rendre dans les salles obscures en famille. A ce sujet, on le remarque avec la plus grosse sortie maintenue qui est une production destinée à toute la famille. C’est le studio Universal qui a décidé de sortir Les Croods 2 ce mercredi 25 novembre mais en le proposant aussi en VOD en même temps. Le prochain blockbuster sortira, quand à lui, pour la période de Noël : Wonder Woman, produit par la Warner Bros qui, elle aussi, a prévu de le proposer en streaming sur HBO Max.

L’analyste du box-office, Paul Dergarabedian, considère que ces fermetures sont temporaires et qu’une fois cette période difficile passé, l’année 2021 devrait-être selon ses dires “vraiment spectaculaire en terme de sorties de blockbusters.” et il se veut même optimise en déclarant que

Les salles de cinéma ont prouvé au cours des années leur extraordinaire résistance. Elles ont survécu à la pandémie de 1918, à la Grande Dépression, à l’arrivée de la télévision dans les foyers et maintenant, elles résistent au streaming. L’épidémie de Covid-19 représente un challenge sans précédent, il ne sera pas facile de surmonter cela, mais l’histoire nous montre qu’aller au cinéma est une expérience essentielle à l’écosystème du divertissement et qu’on trouvera un moyen de s’en sortir.”

Personnellement, je suis plus sceptique et il faut espérer que l’année 2021 se déroule mieux mais à l’heure actuelle, on ne peut que considérer que dans les faits, l’année risque encore d’être bien compliqué pour la culture et les loisirs en général.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *