Pourquoi Oddworld n'est pas sur Xbox 360

Les coulisses d’un vieux serpent de mer de l’actualité.

Dans la foulée des commentaires de Just Add Water concernant l’abandon de Oddworld : Stranger’s Wrath sur Xbox 360, VG247 a contacté Stewart Gilray pour en savoir plus. Et le patron du studio chargé de faire vivre la licence Oddworld n’a pas été avare en détails. Son témoignage instructif permet de mieux se rendre compte du dédale administratif que peut représenter la publication d’un jeu sur le Xbox LIVE Arcade, à cause des exigences très particulières de Microsoft.

Première clarification : Stranger’s Wrath n’est pas (encore) totalement mort sur Xbox 360. Ce qui l’est, c’est la possibilité que le jeu soit publié par Microsoft Game Studios, qui a joué avec les nerfs de Just Add Water pendant plus de 15 mois.

« Ce que j’ai dit, c’est qu’on abandonnait avec Microsoft, pas qu’on abandonnait avec la 360. »

Dernier épisode de la saga Oddworld, Stranger’s Wrath est initialement sorti sur Xbox en 2005. Quand l’adaptation HD a été annoncée sur PlayStation 3 en 2010, c’est Microsoft qui a pris l’initiative de contacter Just Add Water.

« Deux semaines après, Microsoft nous contacte et nous demande si on veut une version 360. Nous avons dit oui. »

Le studio remplit les documents d’usage et montre à Microsoft des captures comparatives entre le jeu Xbox et le remake HD. Juste avant Noël 2010, Microsoft revient vers Just Add Water pour leur annoncer ne plus vouloir du jeu, car celui-ci est déjà sorti antérieurement sur une console Microsoft.

– « Attendez, on n’a rien demandé, c’est vous qui êtes venus vers nous. »
– « Oui, mais la politique ici dit que nous ne le voulons pas sur le XBLA. »

Lorne Lanning, créateur de la saga et gestionnaire de Oddworld Inhabitants, intervient alors pour parler à des gens bien placés chez Microsoft afin de contourner le problème. La solution consistait à caser Stranger’s Wrath dans le catalogue Games on Demand au lieu du marché XBLA.

Mais en mai 2011, la réponse de Microsoft est à nouveau négative. Pour figurer dans le catalogue des jeux à la demande, un jeu doit coûter au minimum 20$. Comme Stranger’s Wrath est à 15$ sur PlayStation 3, il y a problème. Stewart Gilray entend également qu’un jeu doit avoir vendu au moins 1 million d’exemplaires pour apparaître dans le Games on Demand, alors que Stranger’s Wrath avait fait 500 000 ventes à l’époque. Pourtant, le représentant de Microsoft pense pouvoir faire quelque chose et demande donc à Just Add Water d’attendre encore.

Le temps passe et nous voici déjà en janvier 2012. Revoilà Microsoft qui explique maintenant que le jeu ne peut pas être lancé en dématérialisé sur Xbox 360 parce que déjà disponible sur PlayStation 3, et que l’équipe aurait préféré un lancement simultané sur Xbox 360. On arrive ici à un point délicat de la politique du Xbox LIVE. Microsoft est prompt à s’emparer d’exclusivités (temporaires ou définitives) pour son catalogue en ligne mais s’autorise à barrer la route à un studio qui ne favorise pas la Xbox 360. On apprend par ailleurs que Just Add Water aurait accepté de retarder le lancement du jeu sur PS3 pour répondre aux exigences de Microsoft, qui ne tolère pas qu’un jeu puisse être disponible plus tôt sur PS3.

« Ca fait 15 mois que l’on discute avec vous, maintenant. Si vous aviez donné votre accord 6 mois plus tôt, nous aurions retardé la version PS3 le temps de préparer le jeu sur 360. »

Pour l’anecdote, Microsoft a aussi déclaré qu’un jeu doit avoir 80% de moyenne sur Metacritic pour apparaitre dans le Games on Demand (une condition que remplit Stranger’s Wrath de toute façon). Perdant patience, Gilray a mis fin à la mascarade et discute actuellement avec deux éditeurs qui se montrent plus intéressés.

« Mais parce que Microsoft a trainé pendant 15 mois, nous devons maintenant ajouter du nouveau contenu sur la version Xbox 360 », condition sine qua non pour que Microsoft accepte de valider un jeu déjà sorti sur une console concurrente.

Le 23/06/2012 à 03:53:10 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN