Présentation de la 11e génération de processeurs Intel Core (Tiger Lake)

Intel vient d’officialisé la 11ème génération de son processeurs Core à destination des ordinateurs portables : Tiger Lake. Cette nouvelle série mise sur un CPU complètement revue et annonce surtout la nouvelle architecture graphique Xe qui va permettre d’obtenir un gain de performances important à priori.

C’est la rentrée et Intel a décidé de commencer par présenter donc sa 11e génération de processeurs. Sur cette génération, ce sont les ultraportables qui sont les produits visés en tout premier avec 9 références de processeurs basse consommation entre 7 et 28 watts. On va y trouver 2 grosses nouveautés que sont l’architecture graphique Xe et la plateforme Evo dont on va parler. De plus, Intel assure avoir retravailler sa manière de concevoir ses transistors qui sont toujours gravés en 10 nm mais qui bénéficient de la technologie SuperFin améliorant fortement les transistors qui deviennent plus efficaces.

Intel SuperFin Technology

Des CPU améliorés et donc optimisés

Au niveau de la partie processeur, un réel travail a été apporté pour être revue et optimisé par rapport à celle de la génération précédente. Les coeurs peuvent désormais fonctionner au maximum à 4.8 GHz avec un gain de 20% par rapport à la génération précédente. De plus, c’est la terminaison des puces qui a été clairement modifié de la part d’Intel. Heureusement les appelations I3, I5 et I7 sont toujours existants c’est la consommation électrique qui est maintenant codée dans le quatrième chiffre du processeur : les Core ix-115Gx concernent les puces qui disposent d’une enveloppe thermique (TDP) comprise donc entre 12 et 28 watts et les Core ix-11x0Gx sont ceux à très basse consommation avec un TDP compris entre 7 et 15 watts.

Comparatif caractéristiques processeurs Intel Core 11e gen

Toutes les puces bénéficient de l’Hyper-Threading qui permet de doubler le nombre de cœurs de manière logique. On trouve donc 2 références à 2 cœurs tandis que les 7 autres sont des références à 4 cœurs. Enfin toutes les puces peuvent bénéficier d’une mémoire en LPDDR4X-4266 et sont déjà prêt à supporter la LPDDR5 qui est prévue pour l’année prochaine.

L’architecture graphique Xe arrive sur les Tiger Lake

Les nouveaux processeurs ont un élément très intéressant qui est l’intégration d’un circuit graphique intégré de génération Xe. C’est un nouveau type d’architecture graphique qui a été créé par l’équipe de Raja Koduri. Bien évidemment, cela ne va pas remplacer une véritable carte graphique surtout en ceux qui concerne le gaming avec une GeForce RTX. Mais avec l’architecture Xe, Intel souhaite proposer une amélioration des performances graphiques comparé aux circuits Iris et même se défendre face à la concurrence. En effet, dans sa version la plus élevée, la solution graphique Intel Iris Xe devrait être près de 2 fois plus rapide que le circuit Vega intégré au Ryzen 7 4800U d’AMD et 50% plus rapide qu’une GeForce MX350. Intel assure que cela devrait permettre de jouer en Full HD avec les performances en médium sans problème.

Par contre le circuit Intel Iris Xe est réservé aux Core i5 et Core i7, les Core i3 devront se contenter d’un circuit UHD Graphics. Dans les faits, c’est un circuit qui est basé sur l’architecture Xe mais à cause de son faible nombre d’unités d’exécution (48 EU) et qui a probablement poussé Intel à ne pas utiliser l’appellation Xe. De plus, c’est 2 versions de l’iGPU Iris Xe qui sont proposées : les Core i7 disposent de la version la plus musclée (96 unités d’exécution) et les i5 ont une version moins fournie en unités d’exécution (80 unités d’exécution). Les fréquences varient en fonction de la puce avec un maximum de 1.35 GHz sur le Core i7-1185G7.

Ajout de la Wi-Fi 6, Thunderbolt 4 et PCIe 4.0

Au niveau des connectivités, ces processeurs amènent de nombreuses évolutions qui étaient nécessaires. Désormais le Wi-Fi 6 est supporté, s’accompagnant de l’USB4 et du Thunderbolt 4. Les ports USB-C vont supporter les signaux vidéo afin de se transformer en sortie vidéo indépendante.

Compatibilité Wi-Fi 6 et Thunderbolt 4

Par contre la norme HDMi 2.1 n’est pas supporté et il faudra donc se contenter de l’HDMi 2.0. Enfin le PCIe 4.0 est supporté mais limité pour l’instant à 4 lignes. Enfin le décodage des vidéos en AV1 se fait désormais de façon accéléré matériellement.

Bien évidemment, l’usage professionnel est optimisé

En effet, l’apparition de ces nouveaux processeurs n’est pas simplement destinés aux joueurs, il a un intérêt non négligeable pour les professionnels. Lors de la présentation, Intel a tenu à montrer que ses nouvelles puces étaient aussi pour une utilisation pro. Les processeurs Core de 11e génération vont s’appuyer de leur circuit graphique intégré afin d’accélérer les traitements de certaines applications d’éditions photo, de rendu 3D et même d’encodage. De plus ce bloc promet un fonctionnement très basse consommation. Vous l’aurez compris qu’il peut être très utile pour les personnes travaillant sous la suite Adobe par exemple.

Prévu pour les professionnels

Intel n’a pas manqué de rajouter que la 11e génération sera systématiquement plus rapide que les puces Ryzen 4000 d’AMD. Bien évidemment, nous n’avons pas eu droit à un comparatif précis avec des solutions équipées de cartes graphiques dédiées Nvidia GeForce.

Intel mise sur la certification Evo

Intel a fortement travailler sur une nouvelle identité visuelle pour cette 11e génération de processeurs, elle s’accompagne aussi d’une nouveauté : la plateforme Evo. Il s’agit d’une nouvelle certification qui s’aligne dans la continuité de la certification Athena.

Les ordinateurs disposant du sigle Evo rempliront un cahier des charges assez strict. On parle ici d’épaisseur et de qualité d’écran mais aussi de compatibilité par rapport au niveau dispositif que la 11e génération Intel Core prend en charge : Wi-Fi, Thunderbolt 4 et une obligation de performance et d’autonomie. Pour l’instant la certification Evo n’est prévu que sur 20 ordinateurs portables contre 150 pour les partenaires AMD.

Il ne reste plus qu’à attendre les annonces de la part des fabricants d’ordinateurs portables qui vont pouvoir présenter leur différent modèle tournant autour de ces nouveaux processeur et qui devraient sortir avant la fin de l’année.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *