Presse : Future Publishing supprime 55 postes

La crise de la presse micro et jeux vidéo n’épargne pas le géant Future qui va supprimer 55 emplois au Royaume Uni.

Les temps sont durs pour la presse et des secteurs hautement concurrentiels tels que la micro-informatique et les jeux vidéo font partie des plus touchés. Le dernier exemple en date provient de Future Publishing, un des derniers géants du secteur. On apprend aujourd’hui que la société va procéder à une vague de licenciements touchant 55 personnes. Les poles concernés seraient le jeu vidéo et les arts numériques. En novembre 2012, Future avait publié un bilan positif mais qui résultait déjà d’une année 2011 marquée par de nombreuses fermetures de publications, notamment aux US.

On vous rappelle que Future édite en Grande Bretagne les 3 magazines officiels, Edge, PC Gamer et plusieurs sites : gamesradar, computerandvideogames,… En France, Future s’est retirée du marché en 2007, laissant place à Yellow Media, elle-même reprise par la société MER7 en novembre 2011. La liquidation judiciaire de MER7 est intervenue le 8 novembre de l’année dernière.

Le 03/09/2013 à 14:09:19 – Par Rodolphe Donain @RodolpheDonain

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *