Prêter des livres Ebooks va être possible grâce à la liseuse Bookeen de Diva

Nouveau design, nouvelle interface… la liseuse Diva est aussi la première liseuse du marché compatible avec la DRM open-source LCP. Un verrou numérique plus souple qui autorisera très prochainement les utilisateurs à partager leurs lectures avec leurs proches.

La liseuse Diva va très prochainement intégrer le système open-source LCP qui va permettre de partager nos lectures à nos proches afin de proposer nos meilleurs ebooks. Une innovation qui va promouvoir les différents auteurs de manière assez simple.

Et cette inovation est made In France, en effet Bookeen est un spécialiste français des liseuses. Il va proposer prochainement la nouvelle liseuse du nom de Diva avec un format poche de 6 pouces. Un nouveau modèle qui va disposer de 2 versions. Elles auront droit à une amélioration de l’interface et l’intégration de 2 boutons physiques afin d’accéder au menu général ou de modifier l’éclairage de la tablette.

2 Modèles pour la liseuse Diva

Le premier modèle de la liseuse se nomme la Diva HD et se trouve au prix de 139€90, elle dispose d’une qualité de lecture HD de 1448 x 1072 avec une résolution de 300 ppp. De plus, il existe une technologie FrontLight qui permet d’éviter les reflets pour une lecture des plus agréables, d’ailleurs un mode Nightwatch a aussi été travaillé afin de soulager la vision lors des lectures nocturnes.

Diva HD liseuse

La Diva simple quand à elle dispose d’une définition infèrieure de 758 x 1024 et 212 ppp de résolution pour un prix de 109€90. Il faudra aussi considérer que celle-ci aura une batterie plus faible que la Diva HD et c’est bien normal.

En parlant de batterie, la tablette est rechargeable de manière assez basique avec le port micro USB et au final possède une autonomie de plusieurs jours voire plus selon l’utilisation que l’on en fait.

En matière de stockage, on a une capacité de 16 Go qui va permettre de stocker de nombreux ebooks sans problème.

En terme de design, on peut constater qu’elle est relativement épaisse pour un rendu plus agréable et plus proche du livre que l’on a l’habitude de connaître dans les liseuses qui se veulent ultra portable.

La nouveauté : un DRM pour améliorer la lecture et les lecteurs au passage

C’est surtout sur ce point que la liseuse fait la différence face à ces concurrents comme Amazon ou Kobo puisque avec le DRM mis en place sur la liseuse le partage des ebooks est grandement facilité afin de permettre aux lecteurs de partager leurs lectures comme je le disais dans l’intro.

C’est grâce au travail de l’Institut de recherche public EDRLab (European Digital Reading Lab) que ce nouveau système est apparut. La volonté est de permettre aux éditeurs une nouvelle facilité de verrouillage afin de protéger les droits d’auteur.

Dans la finalité le but est de pouvoir progressivement remplacer le DRM actuel qui est celui du géant Adobe qui ne plaît pas forcément aux maisons d’édition tellement il est contraignant et coûteux financièrement.

Avec le DRM libre de droit, la mise en place serait plus simple sur de nombreux appareils et l’achat de livres ebooks pourrait donc être lu sur n’importe quel appareil mais aussi être prêté à un proche en déverrouillant l’ebook grâce à un simple mot de passe, un prêt que l’on peut faire avec un livre classique. Un accès à la culture plus simple et avec de nombreux avantages donc que ce soit pour les maisons d’édition, les écrivains et les lecteurs. On peut donc dire que tout le monde y gagne pour une fois.

Mais pour cela, il va falloir être patient puisque la DRM LCP de son petit nom ne sera disponible sur les liseuses Diva que pour la fin du premier trimestre 2020. Par contre, on pourra à priori compter sur un catalogue d’ouvrages francophones d’environ 450 000 ebooks. En attendant cette mise à jour, le DRM d’Adobe reste en vigueur.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *