Processeurs Ryzen 5000 Présentation des 4 nouveaux CPU destinés au gaming

Les ambitions de la marque AMD sont de plus en plus marqués concernant le domaine des jeux vidéo et avec l’officialisation des Ryzen 5000, la firme souhaite être devant Intel incontestablement.

Lisa Su, Présentation Processeurs Ryzen 5000

La guerre entre les 2 marques de processeurs pour ordinateurs que sont AMD et Intel n’a jamais cessé et il semble qu’Intel soit en train de laisser la main à AMD chez les gameurs. En effet, AMD a su montrer ses qualités dans le domaine applicatif avec les 3 premières générations et il semble que ce soit maintenant du côté des jeux vidéo que les Ryzen montre leur supériorité.

On le sait bien que le domaine des jeux vidéo est primordial dans le marché des ordinateurs. On a aujourd’hui de plus en plus de joueurs PC et donc il faut les composants qui correspondent à ces besoins. AMD a donc mis en avant les jeux vidéo durant la présentation de la nouvelle série de processeurs. Selon la société, les Ryzen 5000 représenteraient maintenant la solution idéale pour les joueurs. Il est même promis que les performances en jeu soient supérieures à celles offertes par les processeurs Intel Core de 10e génération.

Il semble que pour parvenir à ce résultat, AMD a fait évoluer sa conception de ces processeurs afin de les optimiser au maximum. Ces 4 processeurs annoncés sont donc de la série Ryzen 5000 succédant aux Ryzen 3000 afin d’homogénéiser et clarifier les différentes références de la marque.

De l’optimisation sur une gravure en 7 nm

D’un point de vue technique, on constate de nombreuses évolutions à l’intérieur de ces nouveaux processeurs. En ce qui concerne l’architecture, on passe sur du Zen 3, cela ne provoque pas un changement de gravure qui reste à 7 nm, c’est l’optimisation de la gravure qui permet de gagner quelques mégahertz sur la fréquence de fonctionnement. On gagne alors 100 Mhz sur la fréquence maximale en comparaison des Ryzen 3000XT. Les améliorations permettent d’avancer un gain de performance brut (IPC) de 19% par rapport à l’architecture Zen 2 des Ryzen 3000.

De plus, le système de chiplet est conservé avec plusieurs puces disposéees sur le processeur mais AMD l’a amélioré. Sur les précédentes puces, chaque bloc renfermait 8 coeurs CPU répartis en 2 sous-blocs de 4 coeurs appelés CCX. Sur le Zen 3 et les Ryzen 5000, les 8 coeurs sont intégrés dans le même CCX ce qui permet d’obtenir un cache L3 de 32 Mo au lieu de 2 x 16 Mo auparavant. C’est une approche nouvelle qui permet de réduire les latences et donne accès à un cache global plus élevé lorsqu’un seul thread CPU est occupé. Cette optimisation technique apporte beaucoup au niveau des jeux vidéo.

Le Ryzen 9 5900X : “Le meilleur processeur gaming au monde” selon AMD

C’est donc en se basant sur les 3 axes d’optimisations dont nous avons parlé au dessus qu’AMD annonce un processeur qui surpasse la concurrence dans le domaine du gaming. Le Ryzen 9 5900X serait selon leur dire 26% plus puissant en moyenne dans les jeux que le Ryzen 9 3900X qui vient lui succéder. Bien évidemment, ce n’est qu’une moyenne et cela dépends donc aussi des jeux testés qu’AMD a choisi et qui permettent de dépasser de 7% en moyenne l’Intel Core i9-10900K.

On a alors un message fort de la part d’AMD qui aurait donc repris l’ascendant sur Intel dans le domaine des jeux sans pour autant oublier le domaine applicatif avec un gain notable surtout sur les performances “mono-threads”. Le Ryzen 9 5900X est ainsi annoncé comme étant le tout premier processeur grand public à dépasser les 600 au benchmark de rendu 3D CineBench avec un score de 631 qui dépasse alors de 16% le score de l’Intel Core i9-10900K avec ses 544 points.

Pour ce qui est de la consommation électrique, nous n’avons que très peu d’information pour le moment. On sait juste que les Ryzen 7 et 9 conservent un TDP de 105 Watts et que le Ryzen 5 5600X utilise 65 Watts. Il semble toutefois que l’efficacité énergétique sous CineBench soit en hausse de 20% par rapport à la génération précédente et jusqu’à 2.8 fois supérieure que celle du Core i9-10900K.

Un prix de vente en augmentation

On se doute qu’avec autant d’arguments de ventes, le prix serait en hausse pour ces 4 nouveaux Ryzen 5000. En effet, seulement 4 processeurs ont ainsi été présenté avec une date de disponibilité fixée au 5 novembre 2020 : les Ryzen 5 5600X, le Ryzen 7 5800X, le Ryzen 9 5900X et le Ryzen 5950X. Toutes ces puces sont équipées du SMT afin de doubler le nombre de coeurs vus par le système d’exploitation. On se situe comme la génération précédente avec 6 à 16 unités en fonction du modèle.

Par contre, on apprend donc que le prix public conseillé aux Etats-Unis subit une augmentation de 50$ hors taxes sur l’ensemble de la gamme. Ce qui ne signifie pas que l’on aura une augmentation de 50€ en France notons le. La gamme s’échelonne donc de 299$ à 799$. De plus, les Ryzen 7 et Ryzen 9 perdent le dissipateur thermique pour lequel il va donc falloir investir. Finalement seul le modèle Ryzen 5 5600X sera vendu avec un ventirad. Un choix qui s’explique par le fait que les personnes achetant un gros processeur ont tendance à s’équiper d’un ventirad plus véloce avec du watercooling par exemple. Mais c’est quand même dommage que la diminution du packaging résonne d’une augmentation du prix.

Donc pas de baisse de prix bien au contraire. AMD semble malgré tout confiant dans la manière de vendre ses processeurs face à la concurrence d’Intel avec ses Core de 10e génération d’Intel. Le rapport serait donc à l’avantage d’AMD dans le domaine applicatif ainsi que dans le domaine du jeu vidéo. Il ne reste plus qu’à attendre les retours faits par la communauté et le prix que coûtera la carte mère avec le processeur.

Pas de nouveaux chipsets avec l’assurance d’une rétrocompatibilité de la part d’AMD

Et au sujet des cartes mères, AMD a pris sûrement la meilleure des décisions. En effet durant la présentation, la marque a tenu à signaler qu’elle n’avait pas prévu de faire évoluer le chipset. C’est donc ceux des séries 500 et 400 qui sont encore valides pour les Ryzen 5000. Petite précision : Au lancement ce seront seulement les cartes mères en chipstet 500 qui seront compatibles, il faudra alors posséder un BIOS récent (AGESA 1.0.8.0 minimum) afin de faire booter la machine puis de mettre à jour par la suite (AGESA 1.1.0.0) pour profiter pleinement des performances des nouveaux processeurs. Pour la série 400, il faudra attendre le début 2021 afin qu’AMD puisse proposer une MaJ fonctionnelle pour chacun de ses partenaires fabricants de cartes mères.

Attendons donc le 5 novembre 2020 pour nous faire notre propre avis sur les différents Ryzen 5000.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *