Project Zero 2 : Iwata Demande

Satoru Iwata a convié Makoto Shibata (directeur) et Keisuke Kikuchi (producteur) en vue du lancement de Project Zero 2 : Wii Edition le 29 juin en France.

Dans ce nouveau Iwata Demande, Satoru pose une bonne question : sur les trois volets de Project Zero, pourquoi avoir choisi de refaire spécifiquement Crimson Butterfly, le deuxième épisode ?

« On l’a choisi parce que la fin du jeu avait vraiment marqué les joueurs, et avait inspiré de grands débats entre ses partisans et ses détracteurs. C’est ce qui a fait que ce jeu en particulier se démarquait des autres, à  la fois au sein de la série, mais aussi par rapport aux jeux d’aventure en général », répond le producteur Kikuchi.

De nouvelles fins ont par ailleurs été imaginées pour ce remake. L’entretien évoque notamment le choix des héroïnes jumelles, leur nouvelle apparence dans ce remake, le nouvel angle de caméra à  la troisième personne dans le dos du personnage ou encore le nouveau mode annexe dédié à  cette version Wii. De plus, les différentes pages proposent quelques petits clips à  regarder, en cliquant sur les liens.

Dans Project Zero 2 : Wii Edition, les sœurs Mio (la cadette enjouée et protectrice) et Mayu (l’ainée fragile et sensible aux esprits) Amakura se perdent dans un village prisonnier d’une nuit éternelle. Les cruches. Pour ces deux jeunes filles pacifiques et apeurées, le seul moyen de lutter contre les spectres est la Camera Obscura, un appareil photo mystique qui permet d’interagir avec le monde des morts. En vue interne, le joueur doit cadrer les esprits avec l’objectif et déclencher la photo au meilleur moment, quand la jauge de dégâts brille en rouge. Une question de sang froid, puisque l’attente augmente aussi les chances d’être atteint par une attaque ennemie.