PS4 et jeux d'occasion : Sony joue la montre

Contrairement à ce que l’on pouvait croire, la question de la libre pratique de l’occasion sur PlayStation 4 n’est pas encore réglée. Sony cherche manifestement à gagner du temps. Pour mieux réagir en fonction de Microsoft ?

Shuhei Yoshida a certifié plusieurs fois (au micro d’Eurogamer et Famitsu, notamment) que la PlayStation 4 pourra lire les jeux d’occasion, et qu’un jeu usagé pourra parfaitement tourner sur la console d’un ami. Pour autant, ce chapitre semble encore loin d’être bouclé.

En effet, les autres représentants de Sony, comme Fergal Gara de SCEE ou Michael Denny de SCEA sont beaucoup moins catégoriques lorsqu’on leur demande de s’exprimer sur le sujet.

« C’est une question très importante et je comprends pourquoi elle revient sans arrêt, parce que les gens veulent savoir quelle est notre position exacte », admet Michael Denny chez CVG. Ce dernier ajoute que Sony tâchera d’opter pour « la meilleure solution » à la fois vis-à-vis des consommateurs et des développeurs. Pas sûr que les intérêts de ces deux communautés se rejoignent sur le sujet de l’occasion, toutefois.

Même son de cloche pour Fergal Gara de SCEE chez NowGamer. Ce dernier reconnait que « la question du jeu d’occasion n’est pas encore claire », en ajoutant « nous annoncerons notre position plus en détails quand nous le pourrons. »

La façon dont Sony reporte actuellement la question semble indiquer que si la PS4 n’est pas partie pour refuser en bloc la lecture des jeux usagés, une limitation d’un certain ordre pourrait être appliquée selon le bon vouloir des développeurs. A moins bien sûr que Sony attende simplement de découvrir la position de Microsoft afin de trancher sur la question. Un bridage du jeu d’occasion passerait tant bien que mal s’il est appliqué par les deux camps, mais la donne serait forcément différente si un seul consolier venait à le mettre en pratique.

Le 26/02/2013 à 20:40:04 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN