PS4 : quelques explications sur la Light Bar

Depuis que Sony a présenté la DualShock 4, il reste quelque chose de relativement obscur : à quoi peut bien servir concrètement la Light Bar, cette bande lumineuse qui peut changer de couleur ?

On a bien eu quelques réponses depuis (identifier les différents joueurs, détecter la position de la manette grâce à la caméra PS Eye pour par exemple gérer l’organisation des écrans partagés…), mais force est d‘avouer que l’on ne serait pas contre des explications supplémentaires. Et on n’est pas les seules car Edge a posé la question à Shuhei Yoshida lors de la même interview que celle où il a déclaré que la PS4 était quand même aussi un peu japonaise. Le patron des Sony Worldwide Studios a ainsi confirmé une fonctionnalité dont on soupçonnait l’existence, mais dont on ne savait pas qu’elle avait déjà été implémenté dans un jeu :

« Quand les joueurs perdent des points de vie, la couleur peut changer du vert au rouge. Comme dans la démo de Killzone : Shadow Fall, si vous regardiez Steven jouer, le jeu a déjà cette fonction.

Les gens regardaient l’écran principal, mais Steven faisait face au public, montrant comment la couleur de la Light Bar changeait quand il était touché par des ennemis : alors qu’il perdait des points, la couleur passait du vert au rouge. Et quand il utilisait un kit de soin, ça redevenait vert. »

L’intérêt profond de cette fonction reste discutable, encore que ça peut éventuellement faire son effet quand on joue dans le noir. En tout cas, on ne peut pas le voir en action car la retransmission sur Internet ne montrait que le jeu, pas le fameux Steven qui était derrière la manette.

A signaler aussi que Yoshida a confirmé que la Light Bar ne permettra pas à la caméra PS Eye de détecter la profondeur, juste la position en 2D de la manette. Pour la profondeur, un PS Move est toujours nécessaire.

Le 06/05/2013 à 16:25:18 – Par Jean-Baptiste Pochet