PS4 : Sony a envisagé la manette biométrique

Comme le suggérait certains brevets il y a quelques années, Sony a bel et bien étudié l’idée d’une manette pouvant capter l’état émotionnel du joueur.

Entre la barre lumineuse, la touche Share, le haut-parleur, le pavé tactile et la sortie casque, la DualShock 4 ne manque pas de nouveautés par rapport à la manette de la PlayStation 3. Mais durant la phase de conception, Sony avait envisagé une autre piste complètement inédite : la biométrie.

C’est Mark Cerny qui le confirme : le constructeur a effectué des tests sur une manette capable de mesurer la réponse galvanique de la peau, ou réponse électro-dermale. L’idée est que la manette soit capable de ressentir l’état émotionnel du joueur, que ce soit en détectant la micro-sudation des mains ou en mesurant les données ECG (le rythme du coeur). Autre application possible de la biométrie : la mesure des données musculaires, autrement dit de la pression sur la manette.

La manette ainsi équipée de capteurs biométriques pourrait donc communiquer au jeu ces informations et donner lieu à de nombreuses applications. En 2011, à l’époque où Sony avait breveté la technologie, une liste d’exemples avait été publiée. On peut imaginer que le stress du joueur influence la précision d’une arme dans un FPS, ou qu’une contraction des muscles améliore la protection dans un jeu d’action. Pourquoi pas un jeu d’horreur type Eternal Darkness dans lequel le personnage sombrerait dans la folie si le joueur est trop angoissé ?

Les possibilités semblent clairement nombreuses, mais ni Sony ni Microsoft n’auront franchi le pas sur cette génération, sachant que Valve avait également évoqué la biométrie pour la manette de sa future SteamBox. Partie remise pour la PlayStation 5 ?

Le 16/07/2013 à 16:38:05 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN