Starfield : on fait le point sur le jeu et ses rumeurs

Accueil » Blog Jeux Vidéo : Actu, Test et Bons Plans » Actualité des Jeux Vidéo » Starfield : on fait le point sur le jeu et ses rumeurs

Sans aucun doute, c’est le RPG d’action le plus attendu de 2022. Bethesda Game Studios (BGS) abandonne enfin ses jeux légendaires préférés The Elder Scrolls et Fallout pour une nouvelle licence. Pour le studio américain, c’était la première fois depuis 25 ans. Il est temps de décoller pour les étoiles et plonger dans la galaxie.

Annoncé en 2018 puis révélé lors de l’E3 2021, Starfield est un projet à long terme qui est chez Bethesda Game Studios depuis des années. L’équipe derrière Skyrim et Fallout 4 a attendu que la technologie soit suffisamment puissante pour offrir une expérience sans limites. Le moment est enfin venu, et la compétition devrait avoir lieu fin 2022 (en supposant un report).

En direction des étoiles

Pour le moment, nous ne connaissons qu’un aperçu de la trame de fond de Starfield. Dans les 300 prochaines années, plus précisément 2330 ans, notre épopée va commencer. Les joueurs entreront dans la combinaison spatiale d’un astronaute travaillant pour Constellation. Nos avatars partiront alors à la découverte de l’étendue du système de colonisation, une zone qui se trouve être en fait une petite partie de notre galaxie. Quant aux objectifs exacts de notre mission, ils ne sont pas encore connus.

Mais une chose est sûre, au cours de notre voyage, nous devrons côtoyer deux factions locales majeures – l’Alliance coloniale et la Free Astra Alliance. Ils ont autrefois mené une guerre coloniale impitoyable, mais la paix semble avoir enfin régné… D’autres groupes comme les Scarlet Fleet Pirates et la célèbre Constellation auront également leur mot à dire. S’il faut attendre patiemment de comprendre les tenants et les aboutissants du scénario, celui-ci s’articule autour d’une question fondamentale : qu’avons-nous découvert au-delà de la Terre ?

Une nouvelle manière d’explorer

Pour créer Starfield, BGS a utilisé un moteur interne appelé Creation Engine 2. Hélas, nous n’avons pas eu le temps d’apprécier la puissance de cet outil. Cependant, on est en droit d’espérer un véritable bond graphique par rapport à Fallout 4. Les premiers trailers sortis lors de l’E3 2021 semblent foisonner dans ce sens. En fait, la vidéo en question a été capturée dans le jeu à partir d’une version alpha. Le style du bateau et des personnages, ainsi que l’attention particulière portée aux détails, sont des éléments rassurants.

D’autre part, le ciel étoilé nous permettra de voyager à travers différents paysages d’une planète à l’autre. Si l’aventure elle-même est plus « terre à terre » que The Elder Scrolls, des mondes extraterrestres, inspirés même des plus grandes œuvres de science-fiction, répondent à l’appel. N’hésitez pas à explorer des villes comme New Atlantis, Akira ou Neon. Dans la pure tradition de Bethesda Game Studios, les joueurs pourront ignorer complètement la quête principale pour récupérer leur vaisseau, décoller et terminer la quête secondaire. La liberté doit être poussée à son paroxysme.

Etre à hauteur des plus grands jeux

Il y aura inévitablement des similitudes entre Starfield et les formules principalement introduites dans The Elder Scrolls V : Skyrim. Ces similitudes sont particulièrement évidentes au niveau de la structure du jeu, où l’on sera logiquement confronté à un immense monde ouvert et à des mécaniques empruntées au genre RPG. N’excluant pas un arbre de compétences, notre avatar montera sans aucun doute en niveau au cours de ses aventures.

Quant au gameplay, je ne peux pas dire grand-chose pour le moment. Bethesda Game Studios se contente en effet de dire que les joueurs peuvent choisir d’un point de vue à la première personne ou à la troisième personne. Des gunfights devraient également être proposés, que ce soit contre des mercenaires, des pirates de l’espace, des astronautes ultra-violents, ou des créatures assoiffées de sang. L’action sera à l’honneur dans cette épopée, mais on est aussi en droit d’espérer un système de pénétration mieux calibré que les précédents travaux du studio.

Alors peut-on espérer retrouver un grand jeu avec Starfield ?

Ne nous mentez pas, le sérieux de BGS a été entaché par la sortie désastreuse de Fallout 76. A ce titre, il n’est pas rare de voir des messages douteux d’internautes remettant en cause la qualité finale de Starfield. Cependant, il est important de souligner que le studio n’a jamais été déçu par son pur jeu solo. Oui, le monde ouvert a besoin, des bugs apparaîtront inévitablement, mais nous espérons qu’ils ne gâcheront pas le plaisir du jeu.

La bonne nouvelle est que l’équipe en charge de Starfield ne se souciera que de l’écosystème console. En fait, à part la version PC, le jeu sera exclusif à la Xbox Series X|S. Facilite les travaux d’optimisation et de mise au point. Cela pourrait conduire à un lancement plus fluide et, surtout, à un jeu parfaitement jouable.

Il faudra donc attendre Starfield qui est prévu le 11 novembre et sera donc disponible sur le Xbox Game Pass Day One.

Partager ce post
Articles Similaires
0
0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Thanks for submitting your comment!