50 000 Dollars de l’heure pour streamer sur les derniers jeux ?

L’univers des jeux vidéo subit de nombreux changements et depuis quelques années les développeurs n’hésitent plus à intégrer les streameurs et vidéastes dans leur stratégie de communication avec un réel budget qui est alloué à ces opérations.

Le Wall Street Journal annonce dans un article, le prix d’une opération de communication auprès de certains gros streameurs.

De l’argent en masse pour les streameurs de jeux vidéo ?

L’article voudrait faire penser qu’à partir du moment où l’on est un streameur avec une certaine notoriété, on gagne beaucoup d’argent.

En effet, il déclare que les éditeurs de jeux-vidéo n’hésitent pas à payer 50 000 dollars auprès de certaines star du Net tel que Ninja ou Jacksepticeye.

Dans la réalité, c’est probablement le cas mais il ne faut pas oublier que de nombreux autres streamers sont alors passés à la trappe, non rémunérés et avec pourtant les même exigences que les plus connus.

plateforme de stream : twitch ou youtube

 

Les éditeurs de jeux misent sur la communication des streamers

Electronic Arts, Blizzard, Ubisoft et les autres studios n’hésitent pas à distribuer leurs derniers jeux avec une rémunération conséquente contre une vidéo, un stream que ce soit Twitch ou Youtube.

On apprend alors que Take-Two a prévu de miser sur les streamers pour la sortie de Borderlands 3 mais aussi Ubisoft qui a prévu la même chose pour la sortie de Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint.

« Avoir des streamers célèbres qui jouent à des jeux représente une part
importante de l’activité
», explique Strauss Zelnick, directeur général de
Take-Two. « C’est relativement nouveau, mais cela doit être naturel. Les
streamers doivent y croire.
»

Le métier de joueurs professionnel est donc en train de s’affirmer et de plus en plus d’éditeurs n’hésitent pas à les intégrer dans le processus de communication afin de faire la publicité des nouveaux jeux.

On pense forcément à des joueurs comme Ninja, Dr Disrispect aux Etats-Unis ou Gotaga, Squeezie en France.

Ninja, Gotaga, influenceurs

 

Ne parlons pas plus d’argent pour l’instant mais soyons clairement satisfait que de plus en plus de joueurs puissent vivre de leur passion en la professionnalisant. Je dois l’avouer c’est mon objectif pour l’année 2019 !

 

Leave a Comment

Share This