Test Advance Wars

La GBA a encore une fois inauguré une véritable petite bombe. Tout droit sorti des studios Nintendo, Advance Wars est un jeu de stratégie très complet mais aussi très accessible.

C’est la guerre! Les Bleus ont envahi le territoire des Verts, eux-mêmes se sont affrontés aux Oranges, et les Jaunes se sont tripotés les pouces en regardant le spectacle ! tu ne sais rien? c’est normal. En tout cas, la seule chose à retenir est que le monde est désormais partagé par quatre familles, et elles ne peuvent s’empêcher d’avoir mal à la tête. Advance Wars vous invite à prendre part à ce conflit en vous remettant les rênes de l’armée d’Orange. Les batailles se déroulent toutes sur des cartes de tailles différentes, sur lesquelles vous pouvez déplacer vos troupes. Chaque unité peut se déplacer d’un nombre spécifique de cases, en fonction de sa fonction (infanterie, char, avion…), de la météo et du sauvetage.

Les montagnes sont naturellement plus lentes à se déplacer que les plaines, et vos soldats se débattront dans la neige. Chacun a aussi ses propres règles de combat. Alors que l’infanterie doit entrer en contact avec ses ennemis, les lanceurs de missiles peuvent se tenir à quelques cases et abattre leurs cibles. Le rapport de force entre les 18 unités est assez compliqué mais reste facile à comprendre car ils demandent beaucoup de logique (les bombardiers sont plus puissants que les chars, les missiles sol-air sont plus puissants que les bombardiers…). la bataille dépend des deux Le pouvoir d’existence dépend du joueur qui a l’initiative (le joueur qui a lancé l’attaque), et aussi du terrain. Les soldats stationnés dans les montagnes auront une meilleure défense et des tirs plus précis.

La visibilité des soldats est également importante (au moins en mode brouillard), et vous ne pouvez repérer les ennemis que s’ils sont suffisamment proches de vous. Ce n’est pas tout, Nintendo va plus loin. Même si vos soldats peuvent voir une forêt, vous devez quand même envoyer quelqu’un pour vérifier qu’aucun ennemi ne s’y cache. De plus, les soldats qui grimpent au sommet de la montagne pourront profiter d’une vue plus large de la carte. Vedettes rapides, sous-marins, chars, bombardiers, avions de chasse, hélicoptères, lance-missiles, infanterie… la liste des unités est longue. Tous ne sont pas capables de combat direct, certains vous aideront simplement à transporter le reste de vos troupes plus rapidement ou à leur fournir des munitions et du carburant. En occupant des villes sur la carte, vous gagnerez de l’argent pour reconstituer vos coffres et permettre la construction de nouvelles unités dans des missions avancées.

Enfin, chaque clan dispose d’un pouvoir spécial qui peut être déclenché une fois sa jauge de CO pleine. Par exemple, les Bleus ont pu déclencher un blizzard, tandis que les Oranges ont pu réparer leurs unités plus rapidement. A ce titre, Advance Wars regorge de petits détails, mais pas de panique, un long tutoriel d’une quinzaine de missions permet de s’imprégner en douceur des nombreuses possibilités du titre. L’intérêt pour le jeu est impeccable, et Advance Wars le réalise réellement. Avec ses graphismes magnifiques au style très enfantin, l’univers adopte une allure comique très plaisante. Les personnages manquent peut-être un peu de charisme, en particulier le leader des Blues Olaf, qui ressemble plus à un vieil otarie à fourrure qu’à un grand commandant militaire. La bande-son est assez agréable, même lorsque les combats durent trop longtemps, cela peut devenir très répétitif.

J’ai gardé le meilleur pour la fin : l’incroyable longévité du titre. Advance Wars propose plus de 130 cartes et un éditeur pour créer votre propre champ de bataille avec une longévité à toute épreuve. Ce n’est pas tout, comme beaucoup de jeux GBA, Advance Wars peut être apprécié par beaucoup. Bref, seul ou à quatre, une ou plusieurs cartouches, Advance Wars est un vrai régal à ne pas manquer. Probablement l’un des meilleurs jeux GBA à ce jour.

En résumé !

Test Advance Wars

La GBA a encore une fois inauguré une véritable petite bombe. Tout droit sorti des studios Nintendo, Advance Wars est un jeu de stratégie très complet mais aussi très accessible. C'est la guerre! Les Bleus ont envahi le territoire des Verts, eux-mêmes se sont affrontés aux Oranges, et les Jaunes se sont tripotés les pouces en regardant le spectacle ! tu ne sais rien? c'est normal. En tout cas, la seule chose à retenir est que le monde est désormais partagé par quatre familles, et elles ne peuvent s'empêcher d'avoir mal à la tête. Advance Wars vous invite à prendre part à ce conflit en vous remettant les rênes de l'armée d'Orange. Les batailles se déroulent toutes sur des cartes de tailles différentes, sur lesquelles vous pouvez déplacer vos troupes. Chaque unité peut se déplacer d'un nombre spécifique de cases, en fonction de sa fonction (infanterie, char, avion...), de la météo et du sauvetage. Les montagnes sont naturellement plus lentes à se déplacer que les plaines, et vos soldats se débattront dans la neige. Chacun a aussi ses propres règles de combat. Alors que l'infanterie doit entrer en contact avec ses ennemis, les lanceurs de missiles peuvent se tenir à quelques cases et abattre leurs cibles. Le rapport de force entre les 18 unités est assez compliqué mais reste facile à comprendre car ils demandent beaucoup de logique (les bombardiers sont plus puissants que les chars, les missiles sol-air sont plus puissants que les bombardiers...). la bataille dépend des deux Le pouvoir d'existence dépend du joueur qui a l'initiative (le joueur qui a lancé l'attaque), et aussi du terrain. Les soldats stationnés dans les montagnes auront une meilleure défense et des tirs plus précis. La visibilité des soldats est également importante (au moins en mode brouillard), et vous ne pouvez repérer les ennemis que s'ils sont suffisamment proches de vous. Ce n'est pas tout, Nintendo va plus loin. Même si vos soldats peuvent voir une forêt, vous devez quand même envoyer quelqu'un pour vérifier qu'aucun ennemi ne s'y cache. De plus, les soldats qui grimpent au sommet de la montagne pourront profiter d'une vue plus large de la carte. Vedettes rapides, sous-marins, chars, bombardiers, avions de chasse, hélicoptères, lance-missiles, infanterie... la liste des unités est longue. Tous ne sont pas capables de combat direct, certains vous aideront simplement à transporter le reste de vos troupes plus rapidement ou à leur fournir des munitions et du carburant. En occupant des villes sur la carte, vous gagnerez de l'argent pour reconstituer vos coffres et permettre la construction de nouvelles unités dans des missions avancées. Enfin, chaque clan dispose d'un pouvoir spécial qui peut être déclenché une fois sa jauge de CO pleine. Par exemple, les Bleus ont pu déclencher un blizzard, tandis que les Oranges ont pu réparer leurs unités plus rapidement. A ce titre, Advance Wars regorge de petits détails, mais pas de panique, un long tutoriel d'une quinzaine de missions permet de s'imprégner en douceur des nombreuses possibilités du titre. L'intérêt pour le jeu est impeccable, et Advance Wars le réalise réellement. Avec ses graphismes magnifiques au style très enfantin, l'univers adopte une allure comique très plaisante. Les personnages manquent peut-être un peu de charisme, en particulier le leader des Blues Olaf, qui ressemble plus à un vieil otarie à fourrure qu'à un grand commandant militaire. La bande-son est assez agréable, même lorsque les combats durent trop longtemps, cela peut devenir très répétitif. J'ai gardé le meilleur pour la fin : l'incroyable longévité du titre. Advance Wars propose plus de 130 cartes et un éditeur pour créer votre propre champ de bataille avec une longévité à toute épreuve. Ce n'est pas tout, comme beaucoup de jeux GBA, Advance Wars peut être apprécié par beaucoup. Bref, seul ou à quatre, une ou plusieurs cartouches, Advance Wars est un vrai régal à ne pas manquer. Probablement l'un des meilleurs jeux GBA à ce jour.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!