Test Au Galop ! Aventures au Poney Club

Élever un cheval dans un appartement n’est pas facile : il ronge le yucca et laisse des empreintes de sabots sur le sol. Heureusement, il existe des éditeurs de jeux vidéo qui ont en tête les passionnés d’équitation. Les fans de la collection Alexandra Ledermann sont probablement en train de regarder ce Au Galop ! Aventures Poney Club. Prévenons-les rapidement : il y a de fortes chances que ce nouveau titre les décevra.

Le succès de la collection Alexandra Ledermann est enviable. Aujourd’hui, THQ tente de se faire une part du gâteau en sortant Au Galop ! Aventures Poney Club. Le jeu est conçu pour faire de vous un cavalier expérimenté capable de gagner des compétitions d’équitation ou d’explorer la campagne avec le vent. Une réalité plus décevante se cache derrière cette belle déclaration pour leurrer le chaland. La première déception a été l’absence de scénario. Nous sommes heureux d’avoir une totale liberté pour entraîner, faire la course ou monter à cheval. Malheureusement, nous nous sommes vite rendu compte que le test proposé n’avait aucun intérêt et nous nous sommes rapidement rendus sur les lieux à explorer. Par exemple, une scène impose des contraintes à cet ensemble différent en nous donnant des tâches à accomplir. Au lieu de cela, vous vous retrouverez à errer sans but entre les écuries et le practice, essayant en vain d’améliorer votre technique.

En termes de maniabilité aussi, nous avons commencé par une bonne impression et fini par une déception. En fait, nous vous donnons deux façons de guider votre cheval : vous pouvez simplement utiliser le stick analogique à gauche pour vous déplacer, ou utiliser les deux sticks comme des rênes pour tourner et utiliser les boutons L1 et R1 pour avancer. La deuxième façon de se déplacer se voulait plus réaliste, mais s’est finalement avérée peu pratique. Le plus gênant arrive lorsqu’il faut lancer une pièce en tournant autour du barillet : il est très difficile d’appuyer sur le bon bouton tout en tenant le stick analogique droit. Le simple fait d’utiliser le joystick gauche pour déplacer votre cheval ne vous sauvera pas. Contourner des obstacles ou faire marche arrière est toujours un véritable défi pour vous. De plus, la course se limite à vérifier que vous maîtrisez cette subtilité : il vous sera demandé d’aller et venir le plus vite possible dans des virages particulièrement serrés. Pas de course tout-terrain ou d’enduro dans ce programme ! La seule façon de prendre l’air sur une monture est de se promener encore et encore dans votre propriété.

Vous passerez également du temps à chouchouter votre cheval. Le compteur vous indiquera s’il a besoin d’eau, de nourriture ou de soins. Vous pouvez le nourrir pendant qu’il est dans sa boîte, mais le processus devient rapidement fastidieux : vous devez remplir le seau dans la pièce voisine et l’emmener à… Nettoyer et brosser ses dents après être sorti. Si malgré tout ce que vous avez fait pour lui, vous avez toujours peur que votre vieux cheval ne vous aime pas, caressez-le ou donnez-lui des friandises. Toutes ces petites attentions sont nécessaires car les compétences de votre cheval dépendent de son état. Maintenant que vous êtes contre les décorations en carton, le contrôle approximatif et les phases de guérison apaisantes, invitez un ami à votre cauchemar ! Galop en effet ! Le mode deux joueurs est également disponible. Vous pouvez vous promener dans votre propriété avec vos collègues ou participer à un tournoi à deux. Cependant, le jeu ne devient pas excitant grâce à la magie du multijoueur. Bref, galopez ! est une mauvaise simulation de conduite qui combine un mauvais gameplay avec des graphismes obsolètes.

En résumé !

Test Au Galop ! Aventures au Poney Club

Élever un cheval dans un appartement n'est pas facile : il ronge le yucca et laisse des empreintes de sabots sur le sol. Heureusement, il existe des éditeurs de jeux vidéo qui ont en tête les passionnés d'équitation. Les fans de la collection Alexandra Ledermann sont probablement en train de regarder ce Au Galop ! Aventures Poney Club. Prévenons-les rapidement : il y a de fortes chances que ce nouveau titre les décevra. Le succès de la collection Alexandra Ledermann est enviable. Aujourd'hui, THQ tente de se faire une part du gâteau en sortant Au Galop ! Aventures Poney Club. Le jeu est conçu pour faire de vous un cavalier expérimenté capable de gagner des compétitions d'équitation ou d'explorer la campagne avec le vent. Une réalité plus décevante se cache derrière cette belle déclaration pour leurrer le chaland. La première déception a été l'absence de scénario. Nous sommes heureux d'avoir une totale liberté pour entraîner, faire la course ou monter à cheval. Malheureusement, nous nous sommes vite rendu compte que le test proposé n'avait aucun intérêt et nous nous sommes rapidement rendus sur les lieux à explorer. Par exemple, une scène impose des contraintes à cet ensemble différent en nous donnant des tâches à accomplir. Au lieu de cela, vous vous retrouverez à errer sans but entre les écuries et le practice, essayant en vain d'améliorer votre technique. En termes de maniabilité aussi, nous avons commencé par une bonne impression et fini par une déception. En fait, nous vous donnons deux façons de guider votre cheval : vous pouvez simplement utiliser le stick analogique à gauche pour vous déplacer, ou utiliser les deux sticks comme des rênes pour tourner et utiliser les boutons L1 et R1 pour avancer. La deuxième façon de se déplacer se voulait plus réaliste, mais s'est finalement avérée peu pratique. Le plus gênant arrive lorsqu'il faut lancer une pièce en tournant autour du barillet : il est très difficile d'appuyer sur le bon bouton tout en tenant le stick analogique droit. Le simple fait d'utiliser le joystick gauche pour déplacer votre cheval ne vous sauvera pas. Contourner des obstacles ou faire marche arrière est toujours un véritable défi pour vous. De plus, la course se limite à vérifier que vous maîtrisez cette subtilité : il vous sera demandé d'aller et venir le plus vite possible dans des virages particulièrement serrés. Pas de course tout-terrain ou d'enduro dans ce programme ! La seule façon de prendre l'air sur une monture est de se promener encore et encore dans votre propriété. Vous passerez également du temps à chouchouter votre cheval. Le compteur vous indiquera s'il a besoin d'eau, de nourriture ou de soins. Vous pouvez le nourrir pendant qu'il est dans sa boîte, mais le processus devient rapidement fastidieux : vous devez remplir le seau dans la pièce voisine et l'emmener à... Nettoyer et brosser ses dents après être sorti. Si malgré tout ce que vous avez fait pour lui, vous avez toujours peur que votre vieux cheval ne vous aime pas, caressez-le ou donnez-lui des friandises. Toutes ces petites attentions sont nécessaires car les compétences de votre cheval dépendent de son état. Maintenant que vous êtes contre les décorations en carton, le contrôle approximatif et les phases de guérison apaisantes, invitez un ami à votre cauchemar ! Galop en effet ! Le mode deux joueurs est également disponible. Vous pouvez vous promener dans votre propriété avec vos collègues ou participer à un tournoi à deux. Cependant, le jeu ne devient pas excitant grâce à la magie du multijoueur. Bref, galopez ! est une mauvaise simulation de conduite qui combine un mauvais gameplay avec des graphismes obsolètes.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!