Test Bleach : Dark Souls

Un an après la sortie de l’excellent Destiny Blade, Bleach est de retour sur DS avec une suite soignée qui, avouons-le, ravira tous les fans de combat 2D sur DS.

Les amateurs d’importation ne manqueront pas de souligner que Bleach : Dark Souls est disponible au Japon depuis près de deux ans. Cependant, même avec ce retard, la sortie européenne de ce titre particulier ne passera pas inaperçue. En effet, Dark Souls non seulement partage les concepts très efficaces de son prédécesseur dans les moindres détails, mais apporte aussi tellement d’améliorations qu’on ne peut que s’incliner devant l’enthousiasme de ses développeurs.

Tout d’abord, sachez que le nombre de personnages jouables est passé de 27 à (vous ne rêvez pas) exactement 44 ! Bien sûr, chacun de ces combattants possède ses propres coups spéciaux et autres palettes Bankai qui peuvent être activées à l’ancienne en exécutant des combinaisons de touches ou, de manière plus moderne, en pointant sur des icônes sur l’écran tactile. Les batailles 2D en tête-à-tête et deux contre deux dans lesquelles ils s’engagent sont toujours dynamiques et plus stratégiques que ne le suggèrent leurs apparences désordonnées. Contre-attaque, garde, charge, transposition, téléportation, de nombreuses compétences doivent être maîtrisées, en espérant gagner du conflit, il est fortement recommandé aux débutants d’apprendre les combos dans la section entraînement. Les vétérans du premier opus remarqueront que les dégâts infligés par certains personnages ont été réévalués et nécessitent désormais quelques secondes d’attente pour revenir à la technique spéciale du stylet. Nul doute qu’ils remarqueront également que le nombre de cartes esprit placées sur l’écran du bas a augmenté et que leur utilisation nécessite désormais une courte attente. Ils se rendront peut-être enfin compte que le système de jeu déjà très convaincant du premier titre est désormais plus convaincant que jamais.

Si le mode arcade traditionnel et le mode entraînement ne semblent pas trop léchés, le mode histoire a été revu et est désormais jouable sur une mini-carte dont les emplacements se débloquent au fur et à mesure de notre progression. Proposant de nombreuses batailles à gagner avec des personnages imposés, mais aussi de nombreux défis, de la collecte d’objets aux quiz en temps réel, ce mode de jeu passionnant est si long qu’il a pu occuper toute notre soirée sans aucune difficulté. En plus de gagner une somme d’argent décente, vous débloquerez également de nouveaux objets à acheter au magasin Urahara et bien sûr d’autres personnages. Certes, les scènes ne volent pas toujours haut, mais le monde de Bleach est bien restitué, notamment grâce à de belles illustrations et à des dialogues intéressants et souvent originaux. De nombreux fans de la série auront également tout loisir d’acheter des dizaines de dessins ou d’échantillons sonores d’Urahara pour se constituer une impressionnante galerie visuelle et sonore. De même, ils auront accès à de nouvelles tenues, de nouvelles cartes d’esprit et tout ce dont ils ont besoin pour personnaliser les statistiques de leurs personnages préférés dans les moindres détails.

En effet, entre un glossaire répertoriant tous les termes du jeu, un guide des personnages détaillant les 44 combattants et un guide technique décrivant méthodiquement chacune de leurs attaques spéciales, les fans de BD et de combats auront vraiment un plaisir enivrant. Ne soyez pas non plus à l’écart d’un éditeur de deck simple et extraordinaire. Ajoutez à cela la pléthore d’options et de réglages, la possibilité de changer le fond d’écran des menus et de dessiner vous-même votre propre logo, et vous apprécierez la rigueur des développeurs de Treasure Studios. Enfin, pour ceux qui ont une connexion Internet, il convient de noter que le mode multijoueur en ligne a moins de décalage et offre plus d’options que tout ce à quoi nous nous attendions. Bref, Bleach : Dark Souls améliore le concept de son prédécesseur à tous les niveaux, ce qui en fait aujourd’hui une excellente référence pour le combat 2D sur DS. Un titre important, c’est tout.

En résumé !

Test Bleach : Dark Souls

Un an après la sortie de l'excellent Destiny Blade, Bleach est de retour sur DS avec une suite soignée qui, avouons-le, ravira tous les fans de combat 2D sur DS. Les amateurs d'importation ne manqueront pas de souligner que Bleach : Dark Souls est disponible au Japon depuis près de deux ans. Cependant, même avec ce retard, la sortie européenne de ce titre particulier ne passera pas inaperçue. En effet, Dark Souls non seulement partage les concepts très efficaces de son prédécesseur dans les moindres détails, mais apporte aussi tellement d'améliorations qu'on ne peut que s'incliner devant l'enthousiasme de ses développeurs. Tout d'abord, sachez que le nombre de personnages jouables est passé de 27 à (vous ne rêvez pas) exactement 44 ! Bien sûr, chacun de ces combattants possède ses propres coups spéciaux et autres palettes Bankai qui peuvent être activées à l'ancienne en exécutant des combinaisons de touches ou, de manière plus moderne, en pointant sur des icônes sur l'écran tactile. Les batailles 2D en tête-à-tête et deux contre deux dans lesquelles ils s'engagent sont toujours dynamiques et plus stratégiques que ne le suggèrent leurs apparences désordonnées. Contre-attaque, garde, charge, transposition, téléportation, de nombreuses compétences doivent être maîtrisées, en espérant gagner du conflit, il est fortement recommandé aux débutants d'apprendre les combos dans la section entraînement. Les vétérans du premier opus remarqueront que les dégâts infligés par certains personnages ont été réévalués et nécessitent désormais quelques secondes d'attente pour revenir à la technique spéciale du stylet. Nul doute qu'ils remarqueront également que le nombre de cartes esprit placées sur l'écran du bas a augmenté et que leur utilisation nécessite désormais une courte attente. Ils se rendront peut-être enfin compte que le système de jeu déjà très convaincant du premier titre est désormais plus convaincant que jamais. Si le mode arcade traditionnel et le mode entraînement ne semblent pas trop léchés, le mode histoire a été revu et est désormais jouable sur une mini-carte dont les emplacements se débloquent au fur et à mesure de notre progression. Proposant de nombreuses batailles à gagner avec des personnages imposés, mais aussi de nombreux défis, de la collecte d'objets aux quiz en temps réel, ce mode de jeu passionnant est si long qu'il a pu occuper toute notre soirée sans aucune difficulté. En plus de gagner une somme d'argent décente, vous débloquerez également de nouveaux objets à acheter au magasin Urahara et bien sûr d'autres personnages. Certes, les scènes ne volent pas toujours haut, mais le monde de Bleach est bien restitué, notamment grâce à de belles illustrations et à des dialogues intéressants et souvent originaux. De nombreux fans de la série auront également tout loisir d'acheter des dizaines de dessins ou d'échantillons sonores d'Urahara pour se constituer une impressionnante galerie visuelle et sonore. De même, ils auront accès à de nouvelles tenues, de nouvelles cartes d'esprit et tout ce dont ils ont besoin pour personnaliser les statistiques de leurs personnages préférés dans les moindres détails. En effet, entre un glossaire répertoriant tous les termes du jeu, un guide des personnages détaillant les 44 combattants et un guide technique décrivant méthodiquement chacune de leurs attaques spéciales, les fans de BD et de combats auront vraiment un plaisir enivrant. Ne soyez pas non plus à l'écart d'un éditeur de deck simple et extraordinaire. Ajoutez à cela la pléthore d'options et de réglages, la possibilité de changer le fond d'écran des menus et de dessiner vous-même votre propre logo, et vous apprécierez la rigueur des développeurs de Treasure Studios. Enfin, pour ceux qui ont une connexion Internet, il convient de noter que le mode multijoueur en ligne a moins de décalage et offre plus d'options que tout ce à quoi nous nous attendions. Bref, Bleach : Dark Souls améliore le concept de son prédécesseur à tous les niveaux, ce qui en fait aujourd'hui une excellente référence pour le combat 2D sur DS. Un titre important, c'est tout.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!