Test Blood of the Werewolf

Ce n’est un secret pour personne que lorsque les développeurs de jeux indépendants n’essaient pas d’innover, c’est souvent pour livrer un titre qui nous ramène aux grands classiques d’il y a des années. Loin d’être un manque d’inspiration, les joueurs de « Good Times » sont généralement heureux de retrouver un sentiment d’antan, s’il se concrétise. Et que dire de ce sang de loup-garou, qui semble tout droit venu de Castlevania, avec un soupçon de Van Helsing ?

Qui dit classiques, et contes est un petit bateau, mais il suffit de prouver la soif de sang sans précédent. Le joueur incarne Selena, une femme au foyer gentille et loyale et la plus jeune de la famille des loups-garous. Pour tenter d’échapper à son harceleur, cette dernière va décider de se rendre en Amérique avec son mari, ne sachant pas ce qui l’attend… Par une nuit désastreuse, une mystérieuse créature vient capturer l’enfant du couple, laissant la dépouille derrière elle. Notre chère Séléna. C’est une bonne raison pour qu’elle montre ses crocs, n’est-ce pas ? C’est ainsi que les joueurs vivront cette quête de vengeance, qui culminera dans un véritable bain de sang. A noter également que l’histoire sera racontée à travers le film tout au long de l’aventure, visuellement minimale mais très réussie, doublée de façon convaincante.

Selena contre les vampires

15 niveaux vous attendent, chaque niveau contient plusieurs types d’environnements, il s’agit d’un jeu de type action/plateforme avec un gameplay en deux parties. D’une part, vous pourrez contrôler Selena sous forme humaine. Ces derniers peuvent se protéger avec une arbalète capable de tirer dans toutes les directions, ce qui est également utile pour activer le mécanisme à distance. En revanche, une fois la lune vue, elle se transforme automatiquement en loup. Cela affecte bien sûr le contrôle, car cette fois vous serez limité aux attaques de mêlée et vous gagnerez une nouvelle compétence : le double saut. Ces différences permettent de générer des situations complètement différentes d’une forme à l’autre, et toutes sortes d’embûches vous attendent.

Les développeurs ne sont nullement paresseux, mais alternent très régulièrement les passages en forme humaine et en forme de loup. Cela donne un rythme très agréable à l’action, et cela devient même le cœur de certaines étapes de la plate-forme, vous obligeant à respecter un timing très précis (comme ouvrir et fermer les volets dans la zone du tapis roulant piégé). En plus de cela, des combats de boss auront lieu tous les trois niveaux. Ceux-ci sont issus du monde de la nuit, ça fait du bien de voir quelques références. Nommé d’après lui seul, Dracula sera vaincu après une longue étape de style tour de l’horloge, une scène qui fera sourire tous les fans du jeu 1 de Castlevania Legends. Tantôt sous forme humaine, tantôt se transformant en loup, tantôt les deux, Selena devra combattre cinq entités cultuelles. Seul bémol, le comportement du boss est très flagrant et compréhensible, ce qui le rend très simple une fois assimilé.

Quand le classique devient moderne

Compte tenu des caractéristiques ci-dessus, il est concevable que Blood of the Werewolf ne propose à terme que des classiques. Sans aucun doute, un souffle de modernité a soufflé sur l’application, avec quelques ajouts délicieux. Concernant le gameplay, il faut savoir que chaque forme de Selena peut utiliser des attaques spéciales. L’arbre de talents sera également peuplé d’objets de collection cachés dans les niveaux afin de vous donner de nouvelles compétences telles que l’augmentation de votre santé ou l’augmentation de votre puissance d’attaque. Pour les plus impitoyables, de nombreux objets doivent être restaurés pour atteindre le jeton à 100% et augmenter la santé de Selena. A la fin, chaque parcours sera chronométré et votre score pourra être enregistré en tête du classement mondial sous les acclamations des coureurs de vitesse. Enfin, nous sommes face à un titre très prenant, une difficulté progressive et bien dosée. Mis à part quelques faiblesses dans l’animation, notre service en direction artistique est excellent. Blood of the Werewolf a rapidement décollé de sa source d’inspiration, et il nous a rapidement fasciné grâce à ses designs de personnages et ses environnements riches et variés. Pour un jeu qui coûte 9 euros, ce sont des temps de jeu divinement bons, nous offrant un potentiel de bonne rejouabilité.

En résumé !

Test Blood of the Werewolf

Ce n'est un secret pour personne que lorsque les développeurs de jeux indépendants n'essaient pas d'innover, c'est souvent pour livrer un titre qui nous ramène aux grands classiques d'il y a des années. Loin d'être un manque d'inspiration, les joueurs de "Good Times" sont généralement heureux de retrouver un sentiment d'antan, s'il se concrétise. Et que dire de ce sang de loup-garou, qui semble tout droit venu de Castlevania, avec un soupçon de Van Helsing ? Qui dit classiques, et contes est un petit bateau, mais il suffit de prouver la soif de sang sans précédent. Le joueur incarne Selena, une femme au foyer gentille et loyale et la plus jeune de la famille des loups-garous. Pour tenter d'échapper à son harceleur, cette dernière va décider de se rendre en Amérique avec son mari, ne sachant pas ce qui l'attend... Par une nuit désastreuse, une mystérieuse créature vient capturer l'enfant du couple, laissant la dépouille derrière elle. Notre chère Séléna. C'est une bonne raison pour qu'elle montre ses crocs, n'est-ce pas ? C'est ainsi que les joueurs vivront cette quête de vengeance, qui culminera dans un véritable bain de sang. A noter également que l'histoire sera racontée à travers le film tout au long de l'aventure, visuellement minimale mais très réussie, doublée de façon convaincante. Selena contre les vampires 15 niveaux vous attendent, chaque niveau contient plusieurs types d'environnements, il s'agit d'un jeu de type action/plateforme avec un gameplay en deux parties. D'une part, vous pourrez contrôler Selena sous forme humaine. Ces derniers peuvent se protéger avec une arbalète capable de tirer dans toutes les directions, ce qui est également utile pour activer le mécanisme à distance. En revanche, une fois la lune vue, elle se transforme automatiquement en loup. Cela affecte bien sûr le contrôle, car cette fois vous serez limité aux attaques de mêlée et vous gagnerez une nouvelle compétence : le double saut. Ces différences permettent de générer des situations complètement différentes d'une forme à l'autre, et toutes sortes d'embûches vous attendent. Les développeurs ne sont nullement paresseux, mais alternent très régulièrement les passages en forme humaine et en forme de loup. Cela donne un rythme très agréable à l'action, et cela devient même le cœur de certaines étapes de la plate-forme, vous obligeant à respecter un timing très précis (comme ouvrir et fermer les volets dans la zone du tapis roulant piégé). En plus de cela, des combats de boss auront lieu tous les trois niveaux. Ceux-ci sont issus du monde de la nuit, ça fait du bien de voir quelques références. Nommé d'après lui seul, Dracula sera vaincu après une longue étape de style tour de l'horloge, une scène qui fera sourire tous les fans du jeu 1 de Castlevania Legends. Tantôt sous forme humaine, tantôt se transformant en loup, tantôt les deux, Selena devra combattre cinq entités cultuelles. Seul bémol, le comportement du boss est très flagrant et compréhensible, ce qui le rend très simple une fois assimilé. Quand le classique devient moderne Compte tenu des caractéristiques ci-dessus, il est concevable que Blood of the Werewolf ne propose à terme que des classiques. Sans aucun doute, un souffle de modernité a soufflé sur l'application, avec quelques ajouts délicieux. Concernant le gameplay, il faut savoir que chaque forme de Selena peut utiliser des attaques spéciales. L'arbre de talents sera également peuplé d'objets de collection cachés dans les niveaux afin de vous donner de nouvelles compétences telles que l'augmentation de votre santé ou l'augmentation de votre puissance d'attaque. Pour les plus impitoyables, de nombreux objets doivent être restaurés pour atteindre le jeton à 100% et augmenter la santé de Selena. A la fin, chaque parcours sera chronométré et votre score pourra être enregistré en tête du classement mondial sous les acclamations des coureurs de vitesse. Enfin, nous sommes face à un titre très prenant, une difficulté progressive et bien dosée. Mis à part quelques faiblesses dans l'animation, notre service en direction artistique est excellent. Blood of the Werewolf a rapidement décollé de sa source d'inspiration, et il nous a rapidement fasciné grâce à ses designs de personnages et ses environnements riches et variés. Pour un jeu qui coûte 9 euros, ce sont des temps de jeu divinement bons, nous offrant un potentiel de bonne rejouabilité.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!