Test Bomberman Land Touch !

Suite à la désastreuse Opération Bomberman Zero sur Xbox 360, on peut craindre le pire pour l’avenir de la franchise mythique. Heureusement, Bomberman Land Touch a été un succès, nous ne pouvons donc que nous reposer sur l’avenir de nos petits copains bombardiers qui sont encore en vie.

Si le premier Bomberman sur DS a convaincu pas mal de joueurs, ceux-ci ont regretté de ne pas avoir de mode Wifi pour affronter des joueurs du monde entier. Et pour cause, la principale force de la série a toujours été son mode multijoueur et les rires que vous risquez d’avoir lorsque vous bombardez vos adversaires de manière assez vicieuse. Avec Land Touch, les développeurs ont résolu ce problème. En fait, en plus du multijoueur classique à carte unique à 8 points, il est désormais possible de se connecter au Wi-Fi Nintendo pour commencer des parties avec des inconnus. Mais les affrontements sont limités à 4 joueurs maximum. Inutile de dire que cette fonctionnalité à elle seule pourrait acheter un titre pour beaucoup qui ont toujours rêvé de pouvoir rivaliser avec quelqu’un d’autre que la famille ou les amis.

Pas moins de 20 arènes proposant tous les grands classiques : niveaux de tapis roulants, téléporteurs… L’objectif n’a pas bougé d’un poil depuis le début de la série : il s’agit toujours de placer des bombes pour en faire exploser d’autres Contrôlées par le petit bonhomme IA ou par d’autres joueurs. Dans ce mode, tout est contrôlé par la croix directionnelle et les boutons. Rien n’est plus facile à gérer. La particularité de cette version DS est que l’arène comprend deux tables, une sur chaque écran. Vous pouvez aller d’un endroit à un autre par des tunnels. Quand on veut changer d’écran, encore faut-il voir ce qui nous attend de l’autre côté sous peine de se faire toucher au visage par une bombe. Pour pimenter le jeu, des objets sont également éparpillés un peu partout, qui peuvent être ramassés pour différentes récompenses : super pouvoirs, vitesse accrue… En solo, en dehors de l’arène normale, y compris le plus longtemps possible en direct. Dans la mesure du possible, vous avez le choix entre deux petites collations supplémentaires. Ce sont les niveaux « Crown », où le gagnant est celui qui attrape la couronne en premier, et les niveaux « Smudge » où le sol est repeint à chaque fois que la bombe explose de votre couleur. Celui qui a dessiné la plupart des niveaux à la fin du temps imparti gagne. Une chose est claire : ce jeu est vraiment amusant, et les parties se succèdent sans que vous ne remarquiez le temps qui passe. Comme tout, souvent les concepts les plus simples sont les plus efficaces.

Pour différencier Land Touch des précédents DS Bombers, tout en justifiant son nom, nous avons implémenté un nouveau mode : le Mode Aventure. Dans ce dernier, vous pouvez utiliser le stylet pour déplacer librement votre personnage dans un monde en 3D isométrique. Vous devez visiter un endroit pour jouer à des mini-jeux sur l’écran tactile. Très diverses, celles-ci demandent de l’habileté (comme tenir en équilibre une balle sur un bâton) ou de la mémoire (retrouver la même figurine dans un jeu de cartes). Il y en a 36 au total, et lorsque vous en terminez un, vous obtenez une pièce à utiliser pour ouvrir l’accès au reste du monde. En bref, c’est un mode amusant et divertissant. Précisons que même si l’aventure n’est jouable qu’en solo, les mini-jeux que vous débloquerez pourront également être utilisés en multijoueur (jusqu’à 4 participants). Finalement, nous nous sommes beaucoup amusés dans Bomberman Land Touch, un jeu pour toute la famille. Il n’y a vraiment pas besoin d’être un joueur défini pour l’apprécier. Simple, amusant, jouable, tout va bien!

En résumé !

Test Bomberman Land Touch !

Suite à la désastreuse Opération Bomberman Zero sur Xbox 360, on peut craindre le pire pour l'avenir de la franchise mythique. Heureusement, Bomberman Land Touch a été un succès, nous ne pouvons donc que nous reposer sur l'avenir de nos petits copains bombardiers qui sont encore en vie. Si le premier Bomberman sur DS a convaincu pas mal de joueurs, ceux-ci ont regretté de ne pas avoir de mode Wifi pour affronter des joueurs du monde entier. Et pour cause, la principale force de la série a toujours été son mode multijoueur et les rires que vous risquez d'avoir lorsque vous bombardez vos adversaires de manière assez vicieuse. Avec Land Touch, les développeurs ont résolu ce problème. En fait, en plus du multijoueur classique à carte unique à 8 points, il est désormais possible de se connecter au Wi-Fi Nintendo pour commencer des parties avec des inconnus. Mais les affrontements sont limités à 4 joueurs maximum. Inutile de dire que cette fonctionnalité à elle seule pourrait acheter un titre pour beaucoup qui ont toujours rêvé de pouvoir rivaliser avec quelqu'un d'autre que la famille ou les amis. Pas moins de 20 arènes proposant tous les grands classiques : niveaux de tapis roulants, téléporteurs... L'objectif n'a pas bougé d'un poil depuis le début de la série : il s'agit toujours de placer des bombes pour en faire exploser d'autres Contrôlées par le petit bonhomme IA ou par d'autres joueurs. Dans ce mode, tout est contrôlé par la croix directionnelle et les boutons. Rien n'est plus facile à gérer. La particularité de cette version DS est que l'arène comprend deux tables, une sur chaque écran. Vous pouvez aller d'un endroit à un autre par des tunnels. Quand on veut changer d'écran, encore faut-il voir ce qui nous attend de l'autre côté sous peine de se faire toucher au visage par une bombe. Pour pimenter le jeu, des objets sont également éparpillés un peu partout, qui peuvent être ramassés pour différentes récompenses : super pouvoirs, vitesse accrue... En solo, en dehors de l'arène normale, y compris le plus longtemps possible en direct. Dans la mesure du possible, vous avez le choix entre deux petites collations supplémentaires. Ce sont les niveaux "Crown", où le gagnant est celui qui attrape la couronne en premier, et les niveaux "Smudge" où le sol est repeint à chaque fois que la bombe explose de votre couleur. Celui qui a dessiné la plupart des niveaux à la fin du temps imparti gagne. Une chose est claire : ce jeu est vraiment amusant, et les parties se succèdent sans que vous ne remarquiez le temps qui passe. Comme tout, souvent les concepts les plus simples sont les plus efficaces. Pour différencier Land Touch des précédents DS Bombers, tout en justifiant son nom, nous avons implémenté un nouveau mode : le Mode Aventure. Dans ce dernier, vous pouvez utiliser le stylet pour déplacer librement votre personnage dans un monde en 3D isométrique. Vous devez visiter un endroit pour jouer à des mini-jeux sur l'écran tactile. Très diverses, celles-ci demandent de l'habileté (comme tenir en équilibre une balle sur un bâton) ou de la mémoire (retrouver la même figurine dans un jeu de cartes). Il y en a 36 au total, et lorsque vous en terminez un, vous obtenez une pièce à utiliser pour ouvrir l'accès au reste du monde. En bref, c'est un mode amusant et divertissant. Précisons que même si l'aventure n'est jouable qu'en solo, les mini-jeux que vous débloquerez pourront également être utilisés en multijoueur (jusqu'à 4 participants). Finalement, nous nous sommes beaucoup amusés dans Bomberman Land Touch, un jeu pour toute la famille. Il n'y a vraiment pas besoin d'être un joueur défini pour l'apprécier. Simple, amusant, jouable, tout va bien!
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!