Test Crash Commando

Utilisez un petit Bionic Commando pour l’action musculaire et un petit ver pour un multijoueur convivial et vous avez Crash Commando. Les fans du shard et du jeu de tir 2D qui possèdent déjà Undertow sur Xbox Live auront désormais Crash Commando sur PSN. Ce titre leur permettra de retrouver les joies d’un jeu en ligne avec plein de grenades et de roquettes.

De plus en plus de jeux sont disponibles en téléchargement sur nos chères petites consoles. Moins chers que les livres vendus en magasin, ceux-ci nous surprennent parfois. Crash Commando est donc un excellent exemple de ce que vous pouvez trouver lorsque vous accédez au PlayStation Network. Ce jeu de tir 2D vous place parmi les rangers de soldats d’élite dont le seul but est de massacrer l’équipe adverse. Ne cherchez pas de fioritures ou de subtilités dans la scène, tout est basique ici pour que vous puissiez vous concentrer sur l’action elle-même. Deux factions, les Grunts et les Jarheads, se livrent une guerre totale pour des raisons qui semblent hors de leur portée. Ici, vous entrez donc dans une arène fermée pour une bataille particulièrement sanglante. Les huit environnements proposés sont tous construits sur un système commun : ils sont répartis sur deux plans, et il faut utiliser des canaux spécifiques pour passer d’un plan à l’autre. Si les niveaux ne sont pas trop nombreux, on peut tout de même remarquer qu’ils bénéficient de graphismes épurés et d’un excellent level design. Nous voulons donc souvent lâcher le contrôleur et apprécier tranquillement le conflit qui se déroule en arrière-plan.

Cependant, il est complètement suicidaire de s’arrêter et de penser au décor d’un jeu Crash Commando. L’action frénétique laissera peu de temps à la réflexion. Le jeu bénéficie d’un gameplay très simple, rappelant un peu Undertow : vous utilisez le stick gauche pour vous déplacer et le stick droit pour viser. La trajectoire de votre tir s’affiche à l’écran, et même avec un lance-grenades, vous pouvez rapidement atteindre une précision diabolique. Si vous ne pouvez pas refléter différentes classes, vous choisirez toujours votre arme avant chaque réapparition. Vous pourrez choisir votre arme principale parmi les lasers, les fusils de chasse, les lance-roquettes, les fusils de sniper, les lance-grenades et les mitraillettes. De même, trois types d’explosifs sont disponibles : le C4, les grenades et les mines de proximité. Si vous pensez que cet arsenal est insuffisant, vous pouvez compter sur des revolvers ou des armes à énergie qui apparaissent directement sur le champ de bataille, ou utiliser des tourelles ou des véhicules défensifs tels que des 4×4 et des chars. Les guerriers d’Undertow étaient libres de se déplacer verticalement lorsqu’ils se heurtaient sous les vagues, mais les guerriers de Crash Commando se battaient sur l’eau, mais ils n’étaient pas cloués au sol. En fait, ils ont tous les deux un jetpack qui leur permet de s’élever brièvement dans les airs.

Si vous êtes désespérément allergique aux modes de jeu en ligne, Crash Commando n’est pas pour vous. En fait, le mode solo s’est fait en un peu plus d’une heure pour ceux qui n’étaient pas si pressés. Ce n’est pas du tout une campagne : dans chaque environnement, il vous suffit d’obtenir le nombre de victimes requis dans les plus brefs délais. C’est donc plus un échauffement pour un jeu multijoueur qui est vraiment au cœur du jeu. Vous pouvez rejoindre jusqu’à 11 autres joueurs dans un affrontement de piqûres sans fioritures. Vous pouvez choisir entre trois modes : Deathmatch, Team Deathmatch et Objective Mode. Si les deux premières variations se limitent à des duels à mort classiques, la dernière apporte une touche de fraîcheur sans transparaître pour son originalité. Vraiment une équipe pour protéger des points stratégiques que l’équipe adverse doit casser ou faire exploser. Vous aurez besoin d’un minimum de coordination pour enfin atteindre vos objectifs. Sans être révolutionnaire, Crash Commando est sûr de divertir les joueurs qui recherchent un jeu en ligne sauvage, puissant et abordable.

En résumé !

Test Crash Commando

Utilisez un petit Bionic Commando pour l'action musculaire et un petit ver pour un multijoueur convivial et vous avez Crash Commando. Les fans du shard et du jeu de tir 2D qui possèdent déjà Undertow sur Xbox Live auront désormais Crash Commando sur PSN. Ce titre leur permettra de retrouver les joies d'un jeu en ligne avec plein de grenades et de roquettes. De plus en plus de jeux sont disponibles en téléchargement sur nos chères petites consoles. Moins chers que les livres vendus en magasin, ceux-ci nous surprennent parfois. Crash Commando est donc un excellent exemple de ce que vous pouvez trouver lorsque vous accédez au PlayStation Network. Ce jeu de tir 2D vous place parmi les rangers de soldats d'élite dont le seul but est de massacrer l'équipe adverse. Ne cherchez pas de fioritures ou de subtilités dans la scène, tout est basique ici pour que vous puissiez vous concentrer sur l'action elle-même. Deux factions, les Grunts et les Jarheads, se livrent une guerre totale pour des raisons qui semblent hors de leur portée. Ici, vous entrez donc dans une arène fermée pour une bataille particulièrement sanglante. Les huit environnements proposés sont tous construits sur un système commun : ils sont répartis sur deux plans, et il faut utiliser des canaux spécifiques pour passer d'un plan à l'autre. Si les niveaux ne sont pas trop nombreux, on peut tout de même remarquer qu'ils bénéficient de graphismes épurés et d'un excellent level design. Nous voulons donc souvent lâcher le contrôleur et apprécier tranquillement le conflit qui se déroule en arrière-plan. Cependant, il est complètement suicidaire de s'arrêter et de penser au décor d'un jeu Crash Commando. L'action frénétique laissera peu de temps à la réflexion. Le jeu bénéficie d'un gameplay très simple, rappelant un peu Undertow : vous utilisez le stick gauche pour vous déplacer et le stick droit pour viser. La trajectoire de votre tir s'affiche à l'écran, et même avec un lance-grenades, vous pouvez rapidement atteindre une précision diabolique. Si vous ne pouvez pas refléter différentes classes, vous choisirez toujours votre arme avant chaque réapparition. Vous pourrez choisir votre arme principale parmi les lasers, les fusils de chasse, les lance-roquettes, les fusils de sniper, les lance-grenades et les mitraillettes. De même, trois types d'explosifs sont disponibles : le C4, les grenades et les mines de proximité. Si vous pensez que cet arsenal est insuffisant, vous pouvez compter sur des revolvers ou des armes à énergie qui apparaissent directement sur le champ de bataille, ou utiliser des tourelles ou des véhicules défensifs tels que des 4x4 et des chars. Les guerriers d'Undertow étaient libres de se déplacer verticalement lorsqu'ils se heurtaient sous les vagues, mais les guerriers de Crash Commando se battaient sur l'eau, mais ils n'étaient pas cloués au sol. En fait, ils ont tous les deux un jetpack qui leur permet de s'élever brièvement dans les airs. Si vous êtes désespérément allergique aux modes de jeu en ligne, Crash Commando n'est pas pour vous. En fait, le mode solo s'est fait en un peu plus d'une heure pour ceux qui n'étaient pas si pressés. Ce n'est pas du tout une campagne : dans chaque environnement, il vous suffit d'obtenir le nombre de victimes requis dans les plus brefs délais. C'est donc plus un échauffement pour un jeu multijoueur qui est vraiment au cœur du jeu. Vous pouvez rejoindre jusqu'à 11 autres joueurs dans un affrontement de piqûres sans fioritures. Vous pouvez choisir entre trois modes : Deathmatch, Team Deathmatch et Objective Mode. Si les deux premières variations se limitent à des duels à mort classiques, la dernière apporte une touche de fraîcheur sans transparaître pour son originalité. Vraiment une équipe pour protéger des points stratégiques que l'équipe adverse doit casser ou faire exploser. Vous aurez besoin d'un minimum de coordination pour enfin atteindre vos objectifs. Sans être révolutionnaire, Crash Commando est sûr de divertir les joueurs qui recherchent un jeu en ligne sauvage, puissant et abordable.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!