Test Daxter

Mal servie à cet égard, la PSP hérite enfin d’un platformer premium que beaucoup d’entre nous attendaient avec une certaine impatience. Tout droit sortie de la série acclamée Jak & Daxter, la grossière beotter revient en vedette avec un titre qui lui est entièrement dédié. Ça promet!

Cette fois-ci, Sony essaie de faire taire les ragots en nous offrant un nouveau jeu pour la PSP. Ainsi, ceux qui craignent que la série Naughty Dog ne soit proposée dans un simple portage sur ce support peuvent se reposer tranquillement. Solide complément aux composants existants de la PS2, l’aventure à laquelle Daxter nous convie est donc entièrement nouvelle. Et même si son développement a été confié à la jeune équipe Ready de Dawn Studios, le résultat n’a rien à envier aux précédents volets. En d’autres termes, si vous avez un souvenir frais du temps que vous avez passé sur ces titres, il y a de fortes chances que vous soyez vraiment bloqué sur le sort de ce nouvel épisode.

Comme vous le savez probablement déjà, l’incroyable duo de nos amis Jak et Daxter n’a plus rien dans le jeu qui nous intéresse. Situé quelque part entre la première et la deuxième entrée de la série, cet épisode PSP nous raconte ce qui est arrivé à Beloutre lorsque le pauvre Jak a été emmené de force à la prison d’Abriville. Malgré son tempérament court et son estime de soi gonflée, il ne pouvait pas s’asseoir dignement pendant que ses camarades enduraient les pires atrocités. L’animal est déterminé à toujours voir les choses du bon côté, pensant qu’il serait insensé de ne pas en profiter pour voler la vedette à Jak et prouver qu’il a lui aussi les qualités nécessaires pour jouer le rôle principal dans la série. Il lui reste à trouver un moyen d’apparaître comme un héros et de sauver son ami du sort qui lui est réservé.

Après l’éreintant remue-méninges que nous imaginions, Beotter a enfin trouvé la meilleure couverture pour rester anonyme dans le milieu d’Abriville. Armé d’un pistolet paralysant et d’un pulvérisateur, Daxter enfile sa combinaison d’extermination d’insectes pour anéantir Metal Bug City. Ces insectes nocifs et particulièrement dangereux ne résistent pas à quelques bonnes gifles, et encore moins à une liasse d’insecticide. Par conséquent, le spray est une arme très intéressante pour Daxter, il ne faut donc pas hésiter à l’utiliser. D’autant plus qu’il peut aussi servir à se propulser dans les airs au-dessus d’une falaise ou d’une rangée de pièges. Bien sûr, la capacité de stockage de gaz n’est pas illimitée, et tout en évitant le gaspillage, il faut aussi chercher régulièrement du combustible complémentaire. L’atomiseur peut même se transformer en lance-flammes en présence d’une source de feu et peut alors émettre des ondes ultrasonores.

Ce travail s’appuie sur les mêmes bases que son prédécesseur, combinant avec bonheur plate-forme et action dans la phase de jeu qui se distinguent par leur variété. La ville principale est le centre de cet univers, car vous pouvez vous déplacer librement tout en cherchant l’entrée des différents niveaux. Celles-ci sont accessibles chaque fois que Daxter hérite d’une nouvelle quête, et vous devez la terminer avant d’aider les autres. En même temps, il n’est pas rare de rencontrer des classes qui ressemblent plus à des courses d’obstacles, un peu comme Crash Bandicoot. Ces étapes récurrentes se diversifient également en faisant conduire différentes machines, mais le fait que vous deviez souvent réciter des pièges pour en sortir gâche en quelque sorte le plaisir du jeu. A noter que le scooter peut se déplacer à tout moment dans Abriville en classe et vitesse à la disposition du véhicule placé à Daxter durant l’aventure.

En arrière-plan, la recherche des boules de présage et la recherche des costumes sont autant de bonnes raisons de ne pas simplement suivre cette voie de manière idiote et méchante. Ainsi, même si la plupart des niveaux semblent quelque peu linéaires, rien ne vous empêche d’errer librement et de dénicher des secrets. Les bonus cachés ne manquent pas non plus à Daxter. Inutile de dire que, compte tenu de son caractère, les scènes hilarantes entre Beloutre et son client ne manquent pas, ce qui se traduit par des cinématiques plutôt rafraîchissantes. Vous pouvez également vous reposer dans une pièce qui vous est réservée entre les combats de boss, mais sachez que le sommeil est une notion très abstraite dans Daxter. Plus précisément, chaque fois que vous faites une sieste, vous verrez l’animal revêtir un costume spécial et penser qu’il est le héros d’un film d’action à succès. Par exemple, vous aurez accès à des scènes parodiques de Matrix, Braveheart, Indiana Jones et même Le Seigneur des Anneaux. Il faut aussi savoir que ces rêves permettent de débloquer de nouvelles actions liées aux beats électriques. Dès lors, on ne se limite pas aux enchaînements basiques, mais les actions s’en trouvent aussi grandement enrichies.

Le mélange intelligent d’humour et de défis difficiles de Daxter offre un défi amusant avec une durée de vie solide. En plus du temps passé sur l’aventure principale, il existe également des jeux à deux joueurs qui permettent de combattre des insectes entre amis. En libérant ces créatures en cage au cours de votre aventure, vous pourrez les utiliser plus tard dans des combats très intéressants avec des adversaires console ou humains. Ensuite, en obtenant des cartes et des fioles de jus d’insecte, vous aurez la possibilité d’optimiser vos chances de gagner en améliorant les capacités de la créature. Enfin, ceux qui possèdent Jak X sur PS2 seront ravis de savoir que le titre est compatible avec Daxter, vous pouvez donc connecter deux versions pour du matos supplémentaire, par exemple.

En résumé !

Test Daxter

Mal servie à cet égard, la PSP hérite enfin d'un platformer premium que beaucoup d'entre nous attendaient avec une certaine impatience. Tout droit sortie de la série acclamée Jak & Daxter, la grossière beotter revient en vedette avec un titre qui lui est entièrement dédié. Ça promet! Cette fois-ci, Sony essaie de faire taire les ragots en nous offrant un nouveau jeu pour la PSP. Ainsi, ceux qui craignent que la série Naughty Dog ne soit proposée dans un simple portage sur ce support peuvent se reposer tranquillement. Solide complément aux composants existants de la PS2, l'aventure à laquelle Daxter nous convie est donc entièrement nouvelle. Et même si son développement a été confié à la jeune équipe Ready de Dawn Studios, le résultat n'a rien à envier aux précédents volets. En d'autres termes, si vous avez un souvenir frais du temps que vous avez passé sur ces titres, il y a de fortes chances que vous soyez vraiment bloqué sur le sort de ce nouvel épisode. Comme vous le savez probablement déjà, l'incroyable duo de nos amis Jak et Daxter n'a plus rien dans le jeu qui nous intéresse. Situé quelque part entre la première et la deuxième entrée de la série, cet épisode PSP nous raconte ce qui est arrivé à Beloutre lorsque le pauvre Jak a été emmené de force à la prison d'Abriville. Malgré son tempérament court et son estime de soi gonflée, il ne pouvait pas s'asseoir dignement pendant que ses camarades enduraient les pires atrocités. L'animal est déterminé à toujours voir les choses du bon côté, pensant qu'il serait insensé de ne pas en profiter pour voler la vedette à Jak et prouver qu'il a lui aussi les qualités nécessaires pour jouer le rôle principal dans la série. Il lui reste à trouver un moyen d'apparaître comme un héros et de sauver son ami du sort qui lui est réservé. Après l'éreintant remue-méninges que nous imaginions, Beotter a enfin trouvé la meilleure couverture pour rester anonyme dans le milieu d'Abriville. Armé d'un pistolet paralysant et d'un pulvérisateur, Daxter enfile sa combinaison d'extermination d'insectes pour anéantir Metal Bug City. Ces insectes nocifs et particulièrement dangereux ne résistent pas à quelques bonnes gifles, et encore moins à une liasse d'insecticide. Par conséquent, le spray est une arme très intéressante pour Daxter, il ne faut donc pas hésiter à l'utiliser. D'autant plus qu'il peut aussi servir à se propulser dans les airs au-dessus d'une falaise ou d'une rangée de pièges. Bien sûr, la capacité de stockage de gaz n'est pas illimitée, et tout en évitant le gaspillage, il faut aussi chercher régulièrement du combustible complémentaire. L'atomiseur peut même se transformer en lance-flammes en présence d'une source de feu et peut alors émettre des ondes ultrasonores. Ce travail s'appuie sur les mêmes bases que son prédécesseur, combinant avec bonheur plate-forme et action dans la phase de jeu qui se distinguent par leur variété. La ville principale est le centre de cet univers, car vous pouvez vous déplacer librement tout en cherchant l'entrée des différents niveaux. Celles-ci sont accessibles chaque fois que Daxter hérite d'une nouvelle quête, et vous devez la terminer avant d'aider les autres. En même temps, il n'est pas rare de rencontrer des classes qui ressemblent plus à des courses d'obstacles, un peu comme Crash Bandicoot. Ces étapes récurrentes se diversifient également en faisant conduire différentes machines, mais le fait que vous deviez souvent réciter des pièges pour en sortir gâche en quelque sorte le plaisir du jeu. A noter que le scooter peut se déplacer à tout moment dans Abriville en classe et vitesse à la disposition du véhicule placé à Daxter durant l'aventure. En arrière-plan, la recherche des boules de présage et la recherche des costumes sont autant de bonnes raisons de ne pas simplement suivre cette voie de manière idiote et méchante. Ainsi, même si la plupart des niveaux semblent quelque peu linéaires, rien ne vous empêche d'errer librement et de dénicher des secrets. Les bonus cachés ne manquent pas non plus à Daxter. Inutile de dire que, compte tenu de son caractère, les scènes hilarantes entre Beloutre et son client ne manquent pas, ce qui se traduit par des cinématiques plutôt rafraîchissantes. Vous pouvez également vous reposer dans une pièce qui vous est réservée entre les combats de boss, mais sachez que le sommeil est une notion très abstraite dans Daxter. Plus précisément, chaque fois que vous faites une sieste, vous verrez l'animal revêtir un costume spécial et penser qu'il est le héros d'un film d'action à succès. Par exemple, vous aurez accès à des scènes parodiques de Matrix, Braveheart, Indiana Jones et même Le Seigneur des Anneaux. Il faut aussi savoir que ces rêves permettent de débloquer de nouvelles actions liées aux beats électriques. Dès lors, on ne se limite pas aux enchaînements basiques, mais les actions s'en trouvent aussi grandement enrichies. Le mélange intelligent d'humour et de défis difficiles de Daxter offre un défi amusant avec une durée de vie solide. En plus du temps passé sur l'aventure principale, il existe également des jeux à deux joueurs qui permettent de combattre des insectes entre amis. En libérant ces créatures en cage au cours de votre aventure, vous pourrez les utiliser plus tard dans des combats très intéressants avec des adversaires console ou humains. Ensuite, en obtenant des cartes et des fioles de jus d'insecte, vous aurez la possibilité d'optimiser vos chances de gagner en améliorant les capacités de la créature. Enfin, ceux qui possèdent Jak X sur PS2 seront ravis de savoir que le titre est compatible avec Daxter, vous pouvez donc connecter deux versions pour du matos supplémentaire, par exemple.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!