Test de Ace Combat : Assault Horizon Legacy

Note des lecteurs0 Note
0
6.2

Ace Combat est une série qui existe sur consoles depuis 1995. Il reste cependant des joueurs n’ayant jusqu’à  présent jamais mis les pieds dans un cockpit virtuel. Faisant partie de ces derniers, votre serviteur a eu pour mission de faire son baptême de l’air sur Ace Combat: Assault Horizons Legacy.

Test de Ace Combat : Assault Horizon Legacy

Et contrairement à  ce que ce genre de jeu pourrait laisser penser, ce premier épisode sur 3DS n’est pas totalement hermétique aux petits nouveaux. Du point de vue de la campagne déjà , aucune connaissance géopolitique n’est requise pour sa bonne compréhension.

En effet, l’histoire se résume presque à  un conflit entre les gentils, représentés par les forces alliées, et les méchants, incarnés par les rebelles. L’unique touche de réalisme provient des nombreux avions de chasse ici représentés. Les connaisseurs peuvent ainsi prendre les commandes d’engins comme le F-4 Phantom 2 ou le Mirage 2000, tous personnalisables (peinture, moteur, etc…), à  l’aide de l’argent accumulé au cours des missions.

Arcade fire

Ces missions demandent au joueur de remplir des objectifs variés comme la destruction d’infrastructures ennemies, ou encore l’escorte de VIP. S’il y a peu de chances pour que des studios hollywoodiens s’arrachent les droits d’adaptation de cet Ace Combat, les missions n’en sont pas moins plaisantes à  jouer.

Le gameplay est en effet clairement axé arcade et permet une prise en main rapide, y compris pour un débutant. En plus des commandes traditionnelles (tirs de mitraillette, tir de missiles, etc…), une jauge se remplit progressivement à  l’approche d’avions ennemis.

Avion de chasse

Une fois pleine, appuyer sur un bouton suffit pour passer en mode dogfight (combat rapproché). En position défensive, ce même bouton permet d’esquiver de manière spectaculaire les tirs ennemis.

Cette jouabilité soignée associée à  une difficulté progressive donnent naissance à  des combats rapidement acharnés.

Pour info, environ six heures sont nécessaires pour boucler la campagne une première fois. Si ses embranchements, les missions supplémentaires, et les éléments à  débloquer augmentent sensiblement la durée de vie du jeu, l’absence d’un mode multijoueur est toutefois regrettable.

Techniquement furtif

Visuellement, Ace Combat: Assault Horizons Legacy s’en sort raisonnablement sans jamais en mettre plein les yeux. La modélisation des avions est correcte, mais difficile d’en dire autant au sujet des textures de certaines surfaces.

Ace Combat Assaut Horizon Legacy sur Nintendo 3DS

Mieux vaut ne pas s’attarder sur le rendu du sol des villes par exemple… à noter également que le titre souffre par moments de ralentissements assez prononcés. La 3D laisse quant à  elle une impression partagée. Les avions ne ressortent pas de l’écran comme cela pouvait être le cas dans un jeu comme Pilotwings Resort.

L’activation de la 3D ajoute cependant une impression d’ampleur appréciable aux décors. D’un point de vue sonore, le jeu de Project Aces s’en sort bien. Parfois caricaturaux, les dialogues n’en sont pas moins joués de manière cohérente vis-à -vis de l’univers.

Mais une réalisation plus sophistiquée aurait clairement aidé ce jeu à  faire plus forte impression. En l’état, il demeure un titre qui s’adresse avant tout aux aspirants pilotes.

Ace Combat : Assault Horizon Legacy reste une réalisation correcte mais qui ne risque pas de satisfaire les habitués de jeu d'aviation. On se trouve plus proche dans un jeu d'arcade, trop prévisible et peu immersif mais la Nintendo 3DS est la raison de ces problèmes.
Graphisme
6.5
Scénario
4
Jouabilité
6
Durée de vie
7
Bande Son
7.5
Note des lecteurs0 Note
0
Des graphismes beaux pour une console portables
Une bande son excellente
Possibilité de débloquer de nouveaux avions et autres armes
Prise en main facilité
Prise en main contrôlé par l'IA
Graphismes fades
Durée de vie très courte
Scénario peu surprenant
6.2