Test de Asphalt 3D

Depuis quelque temps maintenant, il est devenu rare de voir arriver de la part d’éditeurs majeurs de très mauvais jeux. La DS et la Wii ayant malheureusement eu leur lot de catastrophes, on pensait la source tarie.

C’était sans compter sur Gameloft qui nous ressert une nouvelle version de son Asphalt qui s’est déjà  décliné sur DS, iOS ou encore n-gage. Ne vous attendez pas à  une longue description de ce jeu de course ci-dessous tant tout se résume à  3 lettres : NUL. Voilà , c’est dit. Il est certes plus facile de tirer sur une ambulance (qui a plutôt des allures de corbillard ici) que de faire partager une passion mais en l’occurrence, il n’y a rien à  sauver.

Techniquement, le jeu ne soutient pas deux secondes la comparaison avec Ridge Racer 3D avec des graphismes pauvres et une animation au rabais (même la carte du circuit rame !), seule l’impression de relief faisant illusion. Ajoutez à  cela une gestion des collisions minable, une IA qui est plus artificielle qu’intelligente, une musique et des bruitages risibles, des temps de chargement incroyables (même dans les menus !), une maniabilité déplorable et vous comprendrez qu’Asphalt 3D n’a rien à  faire dans votre 3DS. Et qu’accessoirement, j’ai perdu quelques heures de ma vie à  tester ce jeu… Si vous voulez jouer à  Asphalt, restez sur votre téléphone portable.