Test de Dungeons III Complete Collection :perfectible

Note des lecteurs0 Note
0
6.1

Sorti en 2017 et ayant eu quelques DLC depuis, Dungeons III débarque dans une version du nom de Complete Collection afin de proposer dans un seul cd tout le contenu qui a été proposé sur le jeu en 3 ans. Le jeu développé par Realmforge Studios et édité par Kalypso Media vient donc donner suite aux 2 précédents opus de la saga dans lequel on va jouer un maître de donjon qui cherche à étendre son territoire. Mêlant à la fois de la gestion et de la stratégie en temps réel, il devient facilement un incontournable du genre même s’il mériterait d’amélioration dans un prochain opus.

Narration longue… peut-être trop longue

Dans un jeu de gestion, il est assez difficile d’ajuster parfaitement le dynamisme et la lenteur. En effet, il est complexe de rendre très vivant ce type de jeu et on n’est pas là pour avoir de l’action à tout va mais pour être plutôt posé. Le jeu commence donc par le narrateur qui nous conte la fin du dernier opus et enchaîne sur ce qui se passe au moment où on va débuter. On part à la découverte d’un nouveau continent à conquérir, il va donc falloir repartir de zéro et équiper, créer notre nouvelle armée.

Et la narration en reste là ou presque, c’est clairement un reproche que je pourrais faire au jeu, il aurait été préférable d’avoir une histoire jouant sur des effets épiques permettant de donner du lyrisme dans le scénario. Le Narrateur est présent pour faire de l’humour par moment bancal et n’apportant alors pas grand chose. Dans les DLC, le contenu va venir rajouter des cartes et des quêtes mais pas une histoire à proprement parlée.

Le scénario n’est pas sensationnel et il faudra donc une petite quarantaine d’heure pour terminer le jeu en prenant en compte les DLC et c’est le défaut clairement notable à mes yeux.

Une gestion bien mesurée

Pour progresser dans le jeu, il va falloir gérer et surtout protéger son donjon. Pour cela, on va devoir creuser pour créer de nouvelles salles, préparer notre armée, installer des pièges pour bloquer et tuer les ennemis… On a alors des pièges automatiques ou des manuels que l’on devra bien évidemment activer soi-même.

En plus de cela, on dispose d’un panel assez important de compétences qui nous donne la possibilité d’optimiser notre donjon en fonction de notre stratégie. Nos troupes sont aussi au coeur de l’optimisation puisque l’on pourra entretenir nos troupes, miser sur la défense, les soigner voire même les ressuciter et pour cela, on va devoir surtout jouer avec les éléments de notre donjon pour optimiser notre vitesse de tâches à accomplir.

Cela permettra alors de récolter un maximum de ressources et c’est normal, on est dans un jeu de gestion ne l’oublions pas. Et c’est un détail qui est clairement à prendre en compte pour les joueurs débutants qui ne connaissent pas les systèmes d’options nombreuses que l’on retrouve. Vous l’aurez compris que le jeu se joue en 2 temps, la première étant d’explorer son donjon pour l’agrandir puis les combats contre les troupes ennemis que l’on va devoir écraser.

On a donc 2 phases et donc 2 types de gameplay différents qui permettent de changer de style et rendre le jeu un peu plus dynamique même si on tombe facilement dans la répétition. Dans tous les cas, on va devoir toujours faire attention à nos phases d’attaque et de défense pour ne pas perdre trop de troupes et surtout ne pas se faire envahir et perdre son donjon.

Pour constituer notre armée, on disposera d’un nombre assez conséquent de monstres qui ont des fonctionnalités différentes. On aura des gobelins, des ogres ou même des golems pour des attaques au corps-à-corps, des lutins pour des attaques à distances ou bien des Nagas pour nous soigner. Bien évidemment, les adversaires auront aussi une diversité de monstres avec des attaques différentes qu’il faudra anticiper.

De l’ajout de gameplay avec des modes de jeux supplémentaires

En effet, en plus d’un mode histoire, le jeu est aussi composé de différents modes pour pouvoir jouer différement. On a donc :

  • Escarmouche dans lequel on doit prendre le contrôle de la carte entière tout en repoussant des vagues de monstres dans le donjon et d’un boss pour terminer le niveau.
  • Sans fin : dans lequel la carte est infini, c’est un mode campagne qui ne s’arrête jamais.
  • Un mode survie avec 20 vagues de héros que l’on va devoir détruire et qui vont augmenter en puissance au fur et à mesure.
  • Bac à Sable qui permet de tester différentes compositions en fonction d’ennemis que l’on définit.

De plus, on peut aussi choisir la difficulté afin de corser un peu la chose après avoir appris les bases. Enfin bien évidemment, le jeu Dungeons III dispose aussi d’un mode multijoueurs qui nous permet de jouer en duel contre un ami ou bien à 4 dans une même partie. On attaque alors que les troupes ennemis et non l’intérieur du donjon comme c’est le cas en solo.

Enfin parlons un peu du côté graphique du jeu qui est un bon point puisque les graphismes sont très agréables avec un touche animé que j’apprécie beaucoup rappelant le magnifique et incontestable Warcraft. Par contre la bande son est à revoir avec un manque d’ambiances qui est dommage.

Promo
Dungeons 3 Complete
  • Découvrez le gestionnaire de donjon acclamé par la critique
  • Contient les packs d'extension "once upon a time", "evil of the caribbean", "lord of the kings", "clash of gods", "an unexpected dlc", "famous last words"
  • La taille ça compte: profitez d’un nombre total de plus de 50 missions et plus de 50 heures de jeu et des cartes générées au hasard.
test de dungeons III complete edition
Au final, le jeu est bon dans son style entre stratégie au tour par tout et gestion. On ne peut qu'apprécier passer d'un style à l'autre dans la même partie. Le problème vient surtout d'un manque de profondeur avec une narration manquante et des petits défauts qui viennent gâcher le plaisir.
Graphisme
8
Bande Son
4.5
Scénario
6
Durée de vie
6
Note des lecteurs0 Note
0
Durée du jeu correcte pour un jeu de gestion
Possibilité de jouer en coopération
Mélange entre stratégie et gestion
Toutes les extensions DLC disponibles
Trop peu de narration
Vite répétitif
6.1

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Graphisme
Bande Son
Scénario
Durée de vie
Note finale