Test de Gods Will Fall : L’idée est là mais il manque un truc !

Note des lecteurs0 Note
0
6.5

Dévoilé en novembre 2020, Gods Will Fall est sorti très rapidement permettant aux joueurs de pouvoir se lancer dans une nouvelle aventure de type Dungeon-RPG comme on peut les aimer. Il est développé par Clever Beans et édité par Deep Silver. Pour résumer l’histoire en 2 mots, il suffit tout simplement de se battre contre les anciens dieux dans différents donjons.

Test Gods Will Fall

La puissance des dieux et de leur lieux de culte

Gods WIll Fall est donc l’histoire d’une troupe de 8 humains qui a décidé de se révolter contre le comportement plus que limite et clairement tyrannique des anciens Dieux. On est forcément pas dans un jeu doux et paisible, il va falloir prendre les armes et se battre ! On se trouve alors sur les terres d’Overworld et on a donc pour mission de terrasser les 10 dieux présents dans leurs donjons respectifs. L’histoire est donc simple et peu surprenante dans les faits. Une troupe de gentil, un méchant et des combats. D’ailleurs ces combats sont à ne pas prendre à la légère mais on en reparlera plus tard dans le test.

En fait, la manière dont on va affronter les divinités est libre mais la puissance de chacun des dieux varie de façon aléatoire apportant ainsi une difficulté bien présente que voulait les développeurs. On peut donc choisir l’ordre dans lequel on va affronter les Dieux mais sa puissance ne sera dévoilé que lors de l’affrontement. Il faut ainsi bien choisir l’un de nos 8 combattants qui sera le plus apte à combattre. Mais que l’on se rassure l’échec est permis et c’est presque dommage en fait. Si on perd, on pourra tout simplement choisir un autre de nos combattants pour affronter à nouveau la divinité et espérer gagner. On est cependant pas obliger d’y retourner immédiatement puisqu’à ce moment-là de la partie, on connaît le niveau du Dieu en question. On peut simplement se rendre dans un autre pour combattre et augmenter son niveau. Une excellente idée de la part des développeurs qui amène de la découverte à chaque partie mais aussi de la frustration.

Des combattants armées et prêt à s’entraider

Afin d’intégrer de la réflexion et de la stratégie dans Gods Will Fall, les développeurs ont décidé de proposer à chacune des parties que l’on lance 8 nouveaux personnages avec des liens différents qui les unissent. On découvre donc une toute nouvelle histoire en quelques sortes. On a aussi l’apparition d’une relation forte entre chacun des personnages puisque ceci subiront un malus dans les phases de combat s’ils sont peinés par la perte d’un partenaire par exemple. Les statistiques viennent donc à évoluer en fonction du comportement de chacun des personnages et des événements que l’on a à affronter.

Un système de mise à niveau assez originale où la défaite amène un sentiment de culpabilité sur certains personnages et la victoire permet de faire monter les statistiques de tous les personnages à l’exception du personnage combattant qui aura été affaibli par le combat. C’est bien réfléchi et cela fonctionne parfaitement amenant un peu plus de challenge dans le jeu.

Dès lors que l’on aura vaincu un dieu, on récupèrera plusieurs items qui vont nous aider pour la suite de l’aventure, des consommables pour se remettre de la vie, améliorer sa vitesse, des boucliers, des lingots à forger, des armes… Un classique du genre d’items à récupérer dans les jeux vidéo. On l’aura compris que ce n’est pas la marge de progression qui est mis en avant par son originalité. Néanmoins les compétences passives sont aussi de la partie et permettent de rendre le jeu un peu plus fin dans sa structure. Même si finalement, on aurait aimé que cela aille un peu plus avec plus de compétences et d’items à utiliser.

Un gameplay trop classique

Le jeu Gods Will Fall est forcément centré sur les combats pour looter au maximum d’améliorations et avancer dans l’histoire. A ce sujet, on découvre des décors assez variés et un bestiaire tout autant avec un style graphique intéressant. On découvre donc dans chaque donjon différents types de créatures qui disposent d’armes que soient des épées, des haches, des lances ou simplement des torches que l’on va devoir vaincre. Pour chacun des combats, le système de création des rotations des personnages est le même. On dispose ainsi de guerriers légers ou lourds disposant de masses, d’épées, de marteaux et autres armes lourds… Forcément l’arme agit sur la facilité de tuer les créatures : armes légères, armes lourdes ou à distance.

Les phases de combat disposent aussi de contres pour empêcher les adversaires d’effectuer des attaques lourdes et on pourra même appliquer une frappe au sol surpuissante, projeter des ennemis au loin pour éviter les attaques au corps à corps si on le souhaite et d’autres mouvements permettant de diversifier au maximum le gameplay qui reste cependant très classique dans ce que l’on a l’habitude de voir dans d’autres jeux. Ce n’est pas un reproche mais un détail pour les joueurs habitués à ce style de jeux. Cependant soulignons aussi qu’il n’y aucune utilisation de magie ou de force des éléments qui empêche des variations plus soutenues des combats et c’est ici par contre bien dommage. Dans un univers où les Dieux sont présents, on aurait avoir un mage par exemple dans son équipe. On termine ainsi avec des combats très répétitifs qui viennent satisfaire que maigrement le joueur..

Les combats de boss sont toujours des moments exceptionnels, les créatures sont divers et variées. Aucune n’étant ainsi identique et permettant d’obtenir un vrai challenge et du dynamisme dans ces phases de combat. Mais si ces créatures sont différentes, il n’en reste pas moins assez décevants puisque les patterns sont assez répétitifs et donc dès lors qu’on les a compris, on arrive à les battre assez facilement. C’est dommage car finalement la difficulté ne réside que dans la puissance du dieu à vaincre et non dans les mouvements. Surtout qu’en plus pour facilité le combat, on peut les affaiblir assez facilement en détruisant des éléments dans les donjons et en éliminant les mobs que l’on rencontrera. Malgré tout la jouabilité reste correcte même si on lui reprochera un manque de précision au niveau du joystick mais qui n’est pas rédhibitoire.

Finalement Gods Will Fall est un bon jeu qui manque de maturité avec ce premier volet et où on aurait aimé aller plus loin dans le style, le gameplay. Le choix est bon malgré tout et on prend du plaisir à découvrir cet univers même si on sent que le jeu reste dans la superficialité et de la répétitivité un peu frustrante sur les bords. On y est presque, il manque juste quelques choses.
Gameplay
6
Graphisme
7.5
Bande Son
7
Scénario
5.5
Note des lecteurs0 Note
0
De très beaux graphismes
Les relations entre les protagonistes
Des donjons variés avec de nombreux lieux à découvrir
Un bon niveau de difficulté
Les affrontements simplistes dans la réalisation
Des actes trop répétitifs
Le pad rend certains mouvements imprécis
Manque de variété dans les armes et manque de la magie
6.5

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *