Test de Monster Train : un jeu de cartes démoniaque

Note des lecteurs0 Note
0
7.5

Good Shepherd a décidé de chambouler un peu les règles en proposant un jeu de cartes bien différents de ce que j’ai pu tester jusqu’à présent. On se retrouve donc dans un constructeur de Deck (Deck Builder ) dans lequel on doit traverser l’enfer afin de le libérer des différentes attaques divines qu’il subit. Avec un peu de roguelike et on a la recette rappelant un peu Slay The Spire car avec une bonne dose d’ingéniosité, les développeurs nous proposent un style bien différent surtout au niveau de la prise en main.

Monster Train Jaquette

L’enfer est pavé de mauvaise intention ?

Le cœur de l’enfer est en train de mourir, presque enflammé il fût un temps, il est quasiment gelé maintenant. On doit alors parcourir les 7 cercles des enfers afin de le raviver grâce à un brasier qu’il nous faudra bien évidemment protéger.

Bien évidemment vous vous doutez bien que ce ne sera pas si simple puisque l’on rencontrera sur notre chemin des Anges qui souhaitent nous barrer le chemin.

C’est le premier point intéressant du jeu puisque l’on incarne les “méchants” et non les “gentils” comme on a l’habitude de le voir dans la plupart des jeux que l’on connaît. Monster Train est donc un jeu proposant de la variété que ce soit dans l’histoire comme dans le gameplay amenant à le définir comme un deckbuilder, roguelike et même tower defense comme on le verra un peu plus tard.

Pour traverser chaque cercle de l’enfer, on devra effectuer un certain nombre de combats avec certains disposant de boss. Ils ont alors des capacités spéciales qu’il faudra bien comprendre afin de pouvoir les vaincre. Le jeu n’est pas facile et Monster Train vous indique dès le début qu’elle sera la difficulté des boss et surtout quel impact il aura face à nos troupes.

Un jeu qui est difficile à se définir ou la recette parfaite ?

Comme je le disais un peu plus haut, le jeu ne peut être simplement défini puisqu’il est constitué de plusieurs variables l’amenant à être à la fois un deck builder, un roguelike et un tower defense.

Dans le gameplay cela donne des combats qui sont constitué de la même manière, on se trouve dans un wagon du train qui comporte 4 étages, dans le dernier se trouve notre fameux brasier qu’il ne faut surtout pas laisser descendre à 0 puisque sinon c’est la défaite assuré !

Les ennemis débarquent alors au rez-de-chaussé et monte d’un étage à la fin de leur tour. On doit donc tout simplement les empêcher de progresser en disposant des monstres pour se défendre et attaquer et en applicant certaines capacités. Au fur à mesure des combats, le jeu prend en complexité et il faudra même anticiper chacun des mouvements de l’adversaire et réfléchir au placement de nos troupes pour gagner. Il faut clairement anticiper l’ascension des adversaires pour leur barrer la route. Disposer des unités nous coûte alors une certaine somme qui est limité à chaque tour et que l’on doit prendre en compte dans notre calcul.

Le début du jeu est donc plutôt simple et on apprend d’abord les rudiments du placement et du combat. On a alors un nombre limité de cartes qui ne permettront pas de ne mettre en place des stratégies complexe. Mais c’est normal et au fur à mesure de notre progression on pourra rajouter des cartes à notre deck. Chaque combat gagnait nous rapportera alors des pièces et des cartes pour pouvoir poursuivre notre avancée. On aura droit de choisir une carte parmi un lot de 3 gratuitement qui seront distribués de façon aléatoire. Pour l’or, celui-ci permet d’acheter chez différents marchands des capacités supplémentaires à ajouter aux cartes afin de réduire leur coût par exemple ou de les dupliquer.

Pour progresser, il faudra choisir entre 2 chemins permettant de récupérer des bonus. On peut alors récupérer de points de vie à notre brasier s’il a été endommagé ou un événement aléatoire qui nous permettra de récupérer des artefacts assez intéressants. On a alors le point le plus RNG du jeu Monster Train puisque ces artefacts peuvent augmenter la vie de notre brasier, réduire le coût de toutes les cartes durant le prochain combat… On peut alors avoir énormément de chances et progresser facilement dans le jeu ou au contraire avoir des difficultés à progresser.

Une difficulté nécessaire nous amenant à mourrir et recommencer

Attention je ne suis pas un spécialiste alors autant dire que ce n’est que mon impression à propos du jeu mais il m’a fallut à plusieurs reprises mourir pour recommencer un combat et ainsi de suite pour réussir et avancer normalement : clairement un Die & Retry. Cela peut fortement entamer la motivation de certains joueurs comme au contraire pousser certains à rejouer jusqu’à réussir.

Attaque difficile

Il faut bien comprendre que dans Monster Train la mort n’est pas handicapante bien au contraire, elle amène le joueur à se remettre en question pour progresser. Il faut aussi déverrouiller des cartes supplémentaires ainsi que des clans qui sont présents au début de chaque combat puisque l’on doit choisir un clan principal et un clan allié. Le clan principal nous permet de déverrouiller un champion qui une unité puissante et évolutive comparé aux autres unités et de plus elle est gratuite à mettre en place sur le plateau. L’allié permettra de rajouter des cartes à notre deck pour favoriser la variété de celui-ci. Je vous conseille alors de tester chacun des clans qui se jouent de manière différente et qu’il faudra donc prendre en main. Il faudra alors saisir aussi les synergies pour composer les meilleurs clans, je vous rassure, ils fonctionnent plutôt bien entre eux mais on peut toujours optimiser la chose.

Nouveau clan Monster Train

Si on tombe sur les bonnes cartes alors le jeu est très plaisant et on peut progresser rapidement mais sinon la RNG peut être frustrante. Le jeu dispose de plus de 200 cartes qui permet aux joueurs de passer un bon moment pour découvrir le jeu et ne pas s’en lasser. De plus pour les plus habitués, on peut aussi débloquer des rangs de difficultés afin de corser la brutalité des Anges que l’on aura en face de nous.

En plus de cela, un mode multijoueur est intégré au jeu permettant de pouvoir s’affronter pour ne pas rester dans un jeu full solo.

Hélas comme beaucoup de jeux dans le style de Monster Train les défauts sont les mêmes et sont présents. On en a déjà parlé mais la RNG est assez déterminante amenant à passer une bonne partie ou le contraire. Dans ce cas, il est extrêmement difficile de progresser et on se rend compte alors du manque d’équilibrage quoi que léger des clans. Malgré cela le jeu Monster Train reste très bon et on attend que les développeurs apportent un peut plus de modes et d’autres cartes pour enrichir le contenu.

test de monster train
Au final, on se retrouve avec un très bon jeu qui a réussi à gommer un peu les défaut des jeux comme Slay The Spire et à proposer une histoire intéressante. Le mode multijoueur est un réel avantage et on espère néanmoins l'ajout de mode supplémentaire et des cartes ajoutés afin d'enrichir le jeu. Attention cependant à la RNG trop présente.
Graphisme
8
Gameplay
7
Durée de vie
7.5
Note des lecteurs0 Note
0
Profondeur du jeu intéressante et complet
Diversité des cartes pour un début prometteur
3 Genres qui se mélangent parfaitement
RNG qui vient nous frustrer lors de certains combats
Un petit manque d'équilibrage
7.5

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Graphisme
Gameplay
Durée de vie
Note finale