Test de Prison Break The Conspiracy sur PS3

Voici maintenant presque une semaine que j’ai terminé Prison Break the Conspiracy sur PS3. J’ai donc enfin pris le temps (oui, il faut des fois) de vous rédiger mon test ;-)

Scénario :

Vous incarnez Tom Paxton, un agent chargé d’enquêter sur Michael Scofield et les raisons pour lesquelles il s’est fait incarcérer à la prison de Fox River. Vous êtes également chargé de vous assurer que Lincoln Burrows finisse bien sur la chaise électrique…

Réalisation :

Prison Break The Conspiracy est un jeu d’action infiltration tiré de la série du même nom. Le jeu se déroule pendant la saison 1 de Prison Break et nous permet de redécouvrir cette saison sous un autre regard.
L’idée de départ était sympa, surtout pour les fans de la série. Après niveau réalisation, c’est autre chose…

Commençons par les décors, ceux-ci manquent cruellement de détails. A certains endroits, il semble même manquer des textures O_o … L’histoire se déroule à l’intérieur de Fox River : niveau décor, cela se résume donc aux cellules, la cours, les douches, les toits, les combles, les égouts. Bref, tous les décors qui ont pu être vu dans la série lors de cette saison.

Enchainons maintenant avec les personnages : certains d’entre-eux ressemblent parfaitement à ceux de la série (Scofield, Borrows, Bellick, C-Note), d’autres sont moins détaillés mais on les reconnait parfaitement (T-Bag, Abruzzi). Cependant, pour certains, il faut faire preuve d’une grande imagination pour les reconnaitre (Sarah Tancredi, Aldo Burrows, Pope).
Nous avons donc ici une grosse inégalité de soins apportés à la modélisation des personnages, ce qui pour une licence comme Prison Break est vraiment dommage.

Au niveau du visuel, une sorte d’effet «grain» est appliqué sur le jeu. Au départ, cela m’a un peu rebuté, mais bon tout jeu mérite quand même d’être joué, et à force je m’y suis habitué.

Jouabilité :

Comme je vous le disais, Prison Break The Conspiracy est un jeu d’action infiltration qui, au final, est pour moi totalement un jeu d’infiltration possédant autant d’action que les Sims. Les seuls moments d’action dans le jeu étant pour moi les combats.

Commençons par les combats, ceux-ci se résume en quelques boutons : R1 pour les esquives et la garde, carré, triangle et X pour les coups. Une fois que vous aurez compris le système de contre, vous ne perdrez plus aucun combat.

Concernant le jeu en lui même, il vous arrivera de devoir réaliser quelques QTE à certains moments comme pour éviter de tomber des combles ou pour sortir d’un ascenseur avant qu’un gardien ne vous voit.

En parlant d’ascenseur, j’ai pu rencontrer quelques bugs graphiques tout au long du jeu comme par exemple lors de mon escalade sur les structures de l’ascenseur où je suis passé derrière le mur (par magie) sans aucun moyen de revenir en arrière. J’ai du donc redémarrer ma partie au dernier checkpoint…

J’ai trouvé également l’IA (intelligence artificielle) déplorable. En effet, à certains moments, les gardes font preuve d’une absence totale de perception de mouvement, tandis qu’à d’autres, au moindre bruit ils viennent vers vous… Se cacher dans les casiers ou dans un buisson peut également être très utile pour passer outre la vigilance de ces gardes.

Bande son :

Rien d’exceptionnel concernant la bande son. On retrouve la petite musique de suspense de Prison Break à chaque chargement ou changement de chapitre. A part ça RAS.

Trophées PSN :

L’obtention des trophées n’a rien de compliqué. Ils se débloquent au fur-et-à-mesure de l’histoire. Il faut faudra cependant prendre le temps pour effectuer les activités à l’intérieur de la prison comme les combats clandestins, entrainement au combat et la musculation.
Il me reste juste à recommencer le jeu en difficile pour en débloquer les derniers trophées et ainsi accéder au platine. Cependant, je prévois de jouer à pas mal de jeu avant d’aller chercher le trophée final.

Conclusion :

Voulant profiter des derniers souffles de la série, Deep Silver (éditeur du jeu) nous sort ici une adaptation plus que limite du jeu. Celle-ci ne parvient pas à combler nos attentes et même pour moi qui a aimé la série, je me suis carrément ennuyé avec Prison Break the Conspiracy et ces interminables passages d’infiltrations.
Je déconseille totalement ce jeu à toute personne voulant prendre du plaisir à jouer.

Bref, si vous avez une opinion différente sur le jeu (ou pas), n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !