Test De Sang Froid

Il existe de nombreux jeux de style Resident Evil, mais très peu mettent vraiment à jour le genre (sauf peut-être les Galerians), et heureusement Cold Blood insuffle au genre son espionnage et sa nouvelle vitalité exotique-futuriste. Un titre avec toutes les cartes réussies.

« Une fois que tu es mort, tu nous es inutile… » C’est un début inspirant, n’est-ce pas ? 🙂 Bref, c’est réaliste, la vie d’un espion est plus simple pour éviter les bagarres que pour se tirer dessus comme un héros normal dans les films modernes. Qui a dit que la vie d’agent était facile ? Game over, passons aux choses sérieuses… vous êtes l’agent du MI6 John Codd, qui a malheureusement perdu la mémoire. A vous de rassembler vos souvenirs et de découvrir qui vous a trahi et surtout pourquoi. Contrairement à de nombreux autres jeux du genre, ici, vous devrez faire preuve de prudence plutôt que d’armes lourdes pour obtenir ce que vous voulez. C’est vrai que les combats sont vite meurtriers, et les gardes sont plus malins. Sans doute s’il a un collègue dans la pièce voisine, tirez, car le moindre coup de feu peut déclencher l’alarme et signer votre arrêt de mort.

L’aspect espionnage est également bien rendu à travers les nombreux gadgets présents dans le jeu. Base de données avec cartes à l’appui et objectifs de mission. Si on ajoute encore quelques bases secrètes, une poignée de missiles et une cuillerée de complot… James Bond ferait mieux de se méfier :). Le jeu est divisé en 9 missions et plus de 400 lieux à visiter tous plus jolis les uns que les autres, et vous trouverez également de nombreuses séquences cinématographiques bien intégrées au jeu (comme l’explication de certains mystères à travers des flashbacks). Les personnages sont très détaillés et les animations sont très fluides, quoique manquant parfois de réalisme. En revanche, les angles de prise de vue sont très bien choisis et créent une ambiance théâtrale sans pareille sous des jeux de lumière brillants. Enfin, au niveau du son, la musique est de bonne qualité, mais pourrait être un poil plus réaliste, par contre, le son est très bon, très réaliste, comme une voix humaine.

Le plus gros défaut vient en fait de la manipulation des caractères, qui est loin d’être intuitive si l’on n’utilise que les touches fléchées (heureusement, tout est en ordre avec le joystick analogique). En plus des modes classiques marche, course et saut, Cord peut éviter ou s’accroupir pour plus de prudence (ce qui est souvent nécessaire). En mode combat, vous pouvez également utiliser votre barre de santé et les munitions dont vous disposez, et vous pouvez également utiliser la trousse de secours si nécessaire. L’inventaire est simple mais efficace, et l’utilisation de Remora vous donne accès à une carte de la zone qui vous entoure avec l’emplacement des portes, des gardes et d’autres robots. Nul doute que vous êtes dans un jeu d’espionnage futuriste :).

Puisque qui dit espions dit complot, parlons de l’intrigue. Difficile ici de donner quelques repères sans dévoiler le sujet, mais sachez qu’il est particulièrement convaincant et qu’il retiendra votre attention tout au long du jeu sans vous ennuyer. Le jeu progresse très rapidement et de nouveaux événements ne cessent d’ajouter de l’intérêt à votre aventure. Et comme les points de sauvegarde sont placés judicieusement et régulièrement tout au long du jeu, vous éviterez la frustration et le mal de tête de devoir rejouer cent fois la même scène :).

En résumé !

Test De Sang Froid

Il existe de nombreux jeux de style Resident Evil, mais très peu mettent vraiment à jour le genre (sauf peut-être les Galerians), et heureusement Cold Blood insuffle au genre son espionnage et sa nouvelle vitalité exotique-futuriste. Un titre avec toutes les cartes réussies. "Une fois que tu es mort, tu nous es inutile..." C'est un début inspirant, n'est-ce pas ? :) Bref, c'est réaliste, la vie d'un espion est plus simple pour éviter les bagarres que pour se tirer dessus comme un héros normal dans les films modernes. Qui a dit que la vie d'agent était facile ? Game over, passons aux choses sérieuses... vous êtes l'agent du MI6 John Codd, qui a malheureusement perdu la mémoire. A vous de rassembler vos souvenirs et de découvrir qui vous a trahi et surtout pourquoi. Contrairement à de nombreux autres jeux du genre, ici, vous devrez faire preuve de prudence plutôt que d'armes lourdes pour obtenir ce que vous voulez. C'est vrai que les combats sont vite meurtriers, et les gardes sont plus malins. Sans doute s'il a un collègue dans la pièce voisine, tirez, car le moindre coup de feu peut déclencher l'alarme et signer votre arrêt de mort. L'aspect espionnage est également bien rendu à travers les nombreux gadgets présents dans le jeu. Base de données avec cartes à l'appui et objectifs de mission. Si on ajoute encore quelques bases secrètes, une poignée de missiles et une cuillerée de complot... James Bond ferait mieux de se méfier :). Le jeu est divisé en 9 missions et plus de 400 lieux à visiter tous plus jolis les uns que les autres, et vous trouverez également de nombreuses séquences cinématographiques bien intégrées au jeu (comme l'explication de certains mystères à travers des flashbacks). Les personnages sont très détaillés et les animations sont très fluides, quoique manquant parfois de réalisme. En revanche, les angles de prise de vue sont très bien choisis et créent une ambiance théâtrale sans pareille sous des jeux de lumière brillants. Enfin, au niveau du son, la musique est de bonne qualité, mais pourrait être un poil plus réaliste, par contre, le son est très bon, très réaliste, comme une voix humaine. Le plus gros défaut vient en fait de la manipulation des caractères, qui est loin d'être intuitive si l'on n'utilise que les touches fléchées (heureusement, tout est en ordre avec le joystick analogique). En plus des modes classiques marche, course et saut, Cord peut éviter ou s'accroupir pour plus de prudence (ce qui est souvent nécessaire). En mode combat, vous pouvez également utiliser votre barre de santé et les munitions dont vous disposez, et vous pouvez également utiliser la trousse de secours si nécessaire. L'inventaire est simple mais efficace, et l'utilisation de Remora vous donne accès à une carte de la zone qui vous entoure avec l'emplacement des portes, des gardes et d'autres robots. Nul doute que vous êtes dans un jeu d'espionnage futuriste :). Puisque qui dit espions dit complot, parlons de l'intrigue. Difficile ici de donner quelques repères sans dévoiler le sujet, mais sachez qu'il est particulièrement convaincant et qu'il retiendra votre attention tout au long du jeu sans vous ennuyer. Le jeu progresse très rapidement et de nouveaux événements ne cessent d'ajouter de l'intérêt à votre aventure. Et comme les points de sauvegarde sont placés judicieusement et régulièrement tout au long du jeu, vous éviterez la frustration et le mal de tête de devoir rejouer cent fois la même scène :).
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!