Test de Star Raiders sur Xbox 360 (XBLA)

Sorti une première fois en 1979 sur Atari, où il fut le tout premier jeu de combat spatial en vue à la première personne, Star Raiders est de nouveau disponible sur console (Xbla ou PSN) et PC dans une version remise au goût du jour.
En fin de semaine dernière, Atari m’a donc fait parvenir une version du jeu sur Xbox 360, afin que je puisse vous en parler un peu plus en profondeur. La version Xbox 360 est disponible sur le Xbox live Arcade pour un montant de 800 points.

Légendaire dans sa version 1979 (disponible gratuitement sur le XBLA au sein du Game Pack 002), mais que vaut la version 2011 ?

Réalisation et jouabilité :

Autant le dire tout de suite, si les jeux d’avion ou les jeux spatiaux ne sont pas votre trip, ce jeu n’est pas pour vous ! Au sein de Star Raiders, vous vous trouverez aux commandes d’un vaisseau spatial pouvant se transformer en 3 formes, ayant chacune ses avantages et ses inconvénients : une tourelle mobile, un vaisseau maniable mais fragile et un vaisseau d’attaque très rapide. Selon les vagues d’ennemis et leurs compositions, il vous faudra choisir la bonne forme. Vous aurez donc pour but de protéger Atar en détruisant tous vos ennemis : les Zylons.

Niveau jouabilité, plusieurs types de commandes sont disponibles, l’axe Y peut également être inversé. Cela peut s’avérer très utile car j’ai peine à l’avouer, je galère un peu à naviguer dans l’espace… Il vous est également possible de choisir la configuration des commandes selon la forme du vaisseau joué. Il faut cependant garder une certaine concordance pour ne pas être perdu dans les contrôles.

A chaque fois que vous aurez fini une mission, il faudra vous déplacer sur une carte, et ainsi accéder à des secteurs hébergeant des ennemis. Deux choix possibles : poursuivre l’histoire ou vider des zones secondaires. Autant le dire de suite, cela est très vite rébarbatif, limite soulant…

Autre petit point négatif sur le jeu, c’est la taille de police utilisée dans le jeu, il faut vraiment se concentrer pour lire les dialogues, objectifs de missions et du coup on a très vite tendance à ne plus les lire.

Concernant les missions en elle-même, celles-ci sont chronométrées. Si vous mourrez vous ne perdez pas de vie, mais un peu de temps. Cela affectera donc votre score de fin de mission.
En parlant des fins de missions, selon vos résultats, vous obtiendrez de l’argent qui vous sera très utile pour améliorer vos armes.

Durée de vie :

Bien que je n’ai pas encore fini le jeu, la durée de vie de celui-ci semble assez courte. J’ai pu entendre d’ailleurs que 4 heures devraient être suffisantes pour le terminer.

Bande son :

Star Raiders ne dispose pas de bande son intéressante. Celle-ci ne m’immerge pas dans un contexte de guerre spatiale. Peut-être qu’en plus de proposer une version HD, il aurait fallu se pencher un peu plus sur la musique et les effets sonores…!

Conclusion :

Bien que je n’ai pas forcement pris un certain plaisir à jouer à Star Raiders sur Xbox Live Arcade, je trouve qu’Atari a eu une bonne idée de sortir du fond de sa cave un jeu méconnu par les nouvelles générations de joueurs. Malgré un bon remake HD, un vaisseau à la transformers, nous restons sur notre faim avec une bande son assez bof et un coté assez rébarbatif.

Pour ceux, qui voudraient se faire un petit avis sur le Gameplay, la démo est disponible sur le XBLA, mais voici également une vidéo.