Test de Tekken 3D Prime Edition

En matière de jeu sur consoles portables, il est facile, et souvent justifié, de reprocher aux éditeurs de faire des portages aux rabais de leurs grosses licences. Dans le cas de Tekken 3D Prime Edition, il est difficile d’être aussi catégorique. En effet, le titre de Namco Bandai ne manque en effet pas de qualités. D’un point de vue strictement technique, l’éditeur offre à  la 3DS un de ses jeux les plus réussis. à première vue, il serait possible de craindre que  la 3D stéréoscopique ne sert  pas à  grand chose, mis à  part à  faire ressortir les inscriptions qui apparaissent à  l’écran ou ajouter un peu de profondeur aux décors (qui, au passage, manquent un peu d’animation). Il est cependant évident qu’elle fait sortir de l’écran les personnages, en particulier lorsqu’ils font face à  l’écran, ou lorsqu’ils disposent d’une tenue particulièrement sophistiquée (comme celle de Lars par exemple). Enfin le jeu est fluide avec un framerate stable, y compris dans des parties jouées à  avec la 3D activée.

Tournament Edition

Tekken 3D Prime Edition semble avoir été conçu avant tout pour le jeu compétitif. Cela dit, l’ergonomie générale du mode de jeu en ligne est clairement à  revoir. Le titre de Namco Bandai demande en effet à  l’utilisateur de se créer un profil de joueur sur lequel figure, entre autres informations, son personnage préféré. Le truc qui fâche, c’est qu’une fois en ligne, il n’est possible d’utiliser que ce combattant. Pour diriger un autre protagoniste, il est nécessaire de quitter le matchmaking et d’aller modifier le personnage affiché sur le profil. Niveau praticité, on a déjà  vu mieux… Toujours à  propos des combats via internet, il est important de noter pour ces derniers, que la 3D n’est pas utilisable. à l’origine, cette décision a prise pour garantir un bon framerate. Dans les faits, et même s’il est possible de prendre part à  des affrontements stables, leur fluidité n’est pas vraiment assurée.

Service minimum

Pour les utilisateurs qui comptent jouer seuls à  ce Tekken, les possibilités sont un peu limitées : modes Survie, Combat Rapide, et Entraînement. Pas de mode histoire, et encore moins de cinématiques ici. En guise de consolation, la cartouche contient le long-métrage d’animation Tekken Blood Vengeance qu’il est possible de regarder à  tout moment. Les cinéphiles apprécieront…ou pas. Console en main, Tekken 3D Prime Edition permet, en parallèle aux commandes traditionnelles, d’utiliser l’écran tactile afin de déclencher quatre techniques automatiquement. En fonction des préférences des joueurs, ces coups spéciaux peuvent êtres personnalisées. Si les purs et durs choisiront certainement d’éviter ces raccourcis, voilà  un bon moyen de rendre le jeu plus accessible aux débutants. Cette fonction existait déjà  dans Super Street Fighter 4 3D Edition, qui proposait également deux options appréciables : un mode Spotpass pour échanger des figurines, et surtout un mode téléchargement qui permet de jouer avec un ami ne possédant pas la cartouche. Chose que ne fait pas ce Tekken, et c’est bien dommage. Une cartouche qui aurait pu être un peu mieux optimisée donc, mais qui reste très agréable à  jouer. Par contre, si vous êtes réfractaires à  la série, ce n’est pas cet épisode 3DS qui vous fera changer d’avis.

Tu en penses quoi ?

0 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.