Test de Tiger Woods PGA Tour 2008 sur Xbox 360

Comme chaque année à la même époque, Electronic Arts s’associe au célèbre Tiger Woods pour nous offrir le nouveau cru de sa simulation de golf. Ce partenariat, qui dure maintenant depuis de très longues années (et ce n’est pas fini), tient-il toujours ses promesses ? C’est ce que nous allons voir dans le test qui suit !

Main dans la main depuis maintenant une bonne dizaine d’années, Electronic Arts et Tiger Woods nous invitent de nouveau à prendre le chemin des greens pour frapper la petite balle blanche, profitant du temps qui passe pour sans cesse perfectionner leur collaboration et offrir un titre toujours plus riche. Cette version 2008 ne trahit pas l’héritage de la série et l’association entre ces deux mastodontes fait de nouveau merveille en mariant à la perfection richesse des modes de jeu et richesse du gameplay.

Avant de nous attarder sur les nombreuses options offertes par les développeurs, il me paraît indispensable de toucher quelques mots sur le mode PGA Tour, sorte de mode carrière dans lequel le joueur crée un personnage de toute pièce dont il gère par la suite ses moindres faits et gestes. Ainsi, la phase de création se montre extrêmement complète avec des options en pagaille pour donner à sa création le look que l’on souhaite. Signalons à ce propos une option inédite qui utilise une photo prise avec la caméra Live Vision ou une photo numérique pour simuler le physique du sportif. Si sur le papier, l’option s’annonce sympathique, nous n’avons pu en revanche l’essayer et vérifier de nos propres yeux la qualité de la modélisation par rapport au modèle original. A voir donc… Dès que la création du golfeur est terminé, le joueur est propulsé au coeur du mode PGA Tour et des nombreuses options dont il regorge.

Tout d’abord le calendrier PGA qui est la pièce maîtresse du mode puisque c’est là que l’on trouve les compétitions auxquelles on peut participer. Ces dernières sont très nombreuses, tout comme les trous répartis aux quatre coins du monde. Viennent ensuite les défis Tiger, un nombre impressionnant de petites épreuves dont le but ultime est de vous conduire à une confrontation finale contre Tiger Woods. Cependant, avant d’affronter le maître incontesté de la discipline, il vous faudra boucler les nombreux défis, certains vous opposant à d’autres golfeurs (que l’on débloque une fois vaincu) ou vous mettant face à certaines situations, pour gagner de nouveaux accessoires ou de grosses sommes d’argent. La durée de vie appréciera, d’autant plus que gagner l’ensemble des médailles d’or (et donc débloquer le succès qui va avec) n’est pas une mince affaire. On pourra par la suite dépenser les quelques deniers acquis au cours des compétitions et défis au magasin le plus proche et ainsi changer le look de son golfeur.

Mais, avant de briller dans ces deux modes de jeu principaux, il est indispensable de perfectionner les talents de votre golfeur. Pour ce faire, vous pourrez prendre part à l’un des très nombreux entraînement concoctés par les développeurs, visant à améliorer votre puissance, boost, effet, précision, chance, récupération… Pas moins d’une dizaine de critères peuvent (doivent) être améliorés afin de rendre votre personnage le plus compétitif possible. Cependant, n’espérez pas améliorer votre golfeur au maximum avant de vous lancer dans la compétition puisque les développeurs ont plafonné les améliorations en fonction de votre grade, de rookie à champion et que l’on améliore en prenant part justement aux compétitions. La progression dans le mode PGA Tour vous oblige donc à alterner tournois et entraînements, et c’est peut-être ça qui rend le jeu si attractif.

A ce menu déjà bien complet, les développeurs ont ajouté de nombreux modes de jeu annexes. Tout d’abord, et c’est peut-être par là qu’il faudra débuter, un mode entraînement permet de prendre en main le jeu sur un parcours d’entraînement, très précieux pour perfectionner sa frappe de balle ou sa précision sur le green. Par la suite, d’autres modes et mini-jeux seront accessibles afin d’améliorer la déjà excellente longévité du mode PGA Tour. Les options sont si nombreuses qu’il serait inutile de toutes les énumérer dans ce test. Bien évidemment, à ces modes principalement solitaires, il convient d’ajouter de nombreuses options communautaires, à commencer par une compatibilité avec le Xbox-Live permettant de jouer à n’importe quel mode. Sans doute dans un souci d’équité, il sera possible de fréquenter des salons en fonction de son niveau tandis que la machine se chargera d’évaluer vos performances et de faire grimper votre niveau. Vous saurez donc à peu près à qui vous aurez à faire lors de vos parties en ligne. Enfin, Tiger Woods 2008 propose une compatibilité avec le service Gamernet, une option exclusivement réservée aux jeux estampillés Electronic Arts et qui propose aux joueurs de prendre part à toute sorte de défis imaginés par d’autres joueurs. Vous l’aurez compris, il est vraiment difficile de prendre en défaut l’excellent contenu de cette cuvée 2008 !

En résumé !

Test de Tiger Woods PGA Tour 2008 sur Xbox 360

Test Tiger Woods PGA Tour 2008 : Comme chaque année à la même époque, Electronic Arts s'associe au célèbre Tiger Woods pour nous offrir le nouveau cru de sa simulation de golf. Ce partenariat, qui dure maintenant depuis de très longues années (et ce n'est pas fini),...
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    A mininum rating of 0 is required.
    Please give a rating.
    Thanks for submitting your rating!

    Thanks for submitting your comment!