Test de TrackMania² : Canyon

Note des lecteurs0 Note
0
8.5

Les développeurs français entament donc leur ambitieux projet « Mania Planet » avec un premier titre à  petit prix : Trackmania² : Canyon. Pour la modique somme de 20€, vous avez donc droit à  un tout nouvel environnement, près de 80 circuits, et un éditeur ultra complet. Première constatation lorsqu’on lance une course : le moteur graphique a fait un sacré bond en avant.

Test de TrackMania² : Canyon

Jolis et raffinés, les nouveaux décors affichent non seulement une distance de vue respectable, mais surtout une fluidité à  toute épreuve, même sur une configuration très modeste.

Qu’on se le dise : vous allez pouvoir y jouer presque partout, même sur un « petit » PC portable (en charcutant pas mal les options graphiques, cela dit).

Accro au chrono

Sur la forme, donc, Trackmania² évolue largement – et dans le bon sens – mais qu’en est-il du fond ? à première vue, peu de changement : le titre propose toujours de prendre part à  des épreuves de « contre la montre », sur des circuits plus ou moins longs et plus ou moins vicieux.

Certains tracés ne durent que quelques dizaines de secondes, alors que d’autres font plus de cinq minutes. Bien entendu, rien ne vous empêche de créer vos propres pistes, via un éditeur ultra complet, mais qui réclame tout de même un peu de temps pour être correctement maitrisé.

Course et chrono dans Trackmania²

Ensuite, un petit tour sur www.mania-exchange.com permet de télécharger les créations des joueurs. Très attachée à  la communauté, l’équipe de Nadeo a fait en sorte que Trackmania² soit plus que jamais un outil de création, de partage et de communication.

Dommage, du coup, que l’interface du titre soit parfois un peu confuse et qu’il faille se rendre sur un site « externe » pour récupérer des circuits (un service de téléchargement intégré aurait été plus logique).

Dérapages contrôlés

C’est davantage lorsque l’on prend le volant que la différence avec les autres épisodes se fait sentir. Trackmania² propose un pilotage encore plus fin qu’auparavant, plus exigeant et gratifiant.

Toujours très arcade, la conduite offre malgré tout de nombreuses subtilités, surtout dans sa gestion du drift. Chaque virage se négocie sur la corde et demande une concentration totale.

Dérapage de voitures

Bref, les sensations sont excellentes et, surtout, la marge de progression s’avère énorme. On se prend donc très vite au jeu du chrono, en enchainant les tours et les essais, histoire de grappiller quelques dixièmes de secondes à  chaque fois, et ainsi grimper dans le classement, qu’il soit régional, national ou mondial.

Enfin, du coté du multijoueur, on note surtout l’arrivée du split screen, qui va permette à  quatre fous furieux de s’affronter sur le même écran. De quoi garantir une durée de vie potentiellement sans fin.

Trackmania² : Canyon a de quoi surprendre, on se trouve sur un jeu typé arcade et course mais avec quelques finesses qui devraient plaire à une partie de la communauté. On a ainsi droit à un jeu fun avec une grosse partie multijoueur très soigné. Au niveau du gameplay, on se retrouve avec un jeu très varié qui n'oublie pas d'équilibré les voitures, les circuits sont aussi rapides et techniques. Par contre, le côté solo devient limité et donc moins intéressant mais Trackmania est avant tout un jeu multi.
Graphismes
8.5
Jouabilité
9
Durée de vie
9
Bande Son
7.5
Note des lecteurs0 Note
0
Un jeu qui nous accroche
Des sons maîtrisés
D'excellents graphismes
Un solo un peu limité
8.5